Mercato par

Qu'est-ce que le fameux "joker" du mercato ?

Commentaire(s)
De nouveaux transferts peuvent encore être conclus en France...

Depuis la fin du mercato, plusieurs dirigeants de L1 ont fait part de leur intention d'utiliser un "joker" pour continuer de renforcer leur effectif... Ils ont bien raison, puisque la Ligue les y autorise. Mais au fait, c'est quoi ce fameux "joker" ?

Voilà une semaine jour pour jour que le marché des transferts est officiellement clos en France, mais certains clubs de Ligue 1 n'ont pas encore fini de se renforcer. Hier, le FC Lorient a par exemple officialisé le retour d'Arnold Mvuemba, qui était libre de tout contrat depuis son départ de l'OL. Mais recruter des joueurs au chômage n'est pas le seul moyen d'ajuster un effectif en dehors des périodes de mercato. La Ligue de Football Professionnel autorise effectivement chaque club de L1 et L2 à recruter un "joker", différent du joker médical octroyé en cas de grave blessure.

Cette opportunité, rarement saisie jusqu'alors, devient un véritable phénomène de mode chez les pensionnaires de l'élite. A Nantes, Montpellier ou encore Lyon, par exemple, les quatre-vingt-trois jours du mercato estival n'ont pas suffi et les cellules de recrutement continuent de s'activer pour trouver les pièces manquantes à leurs effectifs. Mais quels critères doit remplir un joueur pour être recruté en tant que joker ?

Le "joker" doit être licencié en France

Pour répondre à cette question, il faut aller fouiller dans les règlements de la LFP. L'alinéa 4 de l'article 213 stipule que "seuls les joueurs titulaires d'une licence "joueur" au sens de l'article 60 des Règlements généraux de la FFF pour la saison en cours ou les joueurs dont la dernière licence "joueur" a été délivrée par la FFF, la Ligue de Football Professionnel ou une Ligue régionale pourront être recrutés en tant que joueur dit "joker"."

Autrement dit, les clubs ne peuvent pas aller prospecter à l'étranger pour dénicher le fameux joker. Celui-ci doit être licencié en France. Par ailleurs, la Ligue précise que "cette possibilité de recrutement exceptionnel est strictement limitée à un joueur par club". Le mercato a beau avoir fermé ses portes, les dirigeants de Ligue 1 ont les clés pour les rouvrir...