PSG

Le club a "porté plainte contre X" après les débordements au Parc OL

Le PSG menace de sévir

Après les communiqués du Collectif Ultra Paris et de l'Olympique Lyonnais, le Paris Saint-Germain a réagi ce lundi soir aux dégradations survenues au Parc OL lors de la finale de Coupe de la Ligue. Par le biais d'un communiqué de presse, sur le site officiel des Franciliens, les dirigeants de la capitale affirment avoir déposer "plainte contre X" envers ces "supporters" et "condamnent avec la plus grande fermeté" ces agissements. "À la suite des dégradations qui ont pu être constatées samedi soir, au Parc OL, (...) le Paris Saint-Germain a décidé de déposer une plainte contre X afin que toute la lumière soit faite sur ces incidents. Le Club renouvelle également la demande qu’il avait déjà émise durant le match auprès des autorités, de la LFP et de l’Olympique Lyonnais afin de disposer des images des caméras de vidéosurveillance situées dans le virage nord du Parc OL. Une requête qui vise à identifier les auteurs des actes répréhensibles commis en tribune, notamment l’arrachage de quelques dizaines de sièges" fait savoir le PSG.

Dans la suite du document, les Franciliens tiennent à répondre aux accusations de l'OL, un peu plus tôt dans la soirée. "Le Paris Saint-Germain rappelle qu’il a proposé aux organisateurs et aux autorités présentes lors du match d’appréhender en tribune les auteurs d’actes répréhensibles qui auraient été identifiés par les opérateurs de vidéosurveillance du stade afin de les remettre aux forces de police comme cela se fait au Parc des Princes. Il n’a pas été donné suite à la demande du Club car les autorités présentes ont estimé insuffisants les éléments de preuve fournis par la vidéosurveillance" explique le PSG. "Il a également été jugé que les risques pour le reste du public seraient trop élevés en cas d’intervention en tribune. (...) Une fois clairement identifiés les auteurs de ces faits inacceptables, le Club prendra à leur égard toutes les mesures en son pouvoir, sans complaisance. Le Paris Saint-Germain, qui n’avait qu’à se féliciter jusqu’à samedi soir de l’atmosphère générée par ses supporters les plus fervents, tient à réaffirmer sa détermination implacable à lutter contre toutes les formes de violence ou de discrimination à l’occasion des rencontres de son équipe professionnelle, au Parc des Princes comme à l’extérieur."