Angers

La frustration de Cissokho

Issa Cissokho (SCO Angers) a eu le courage de s'arrêter en zone mixte, hier soir.

Héros malheureux de la finale de la Coupe de France perdue face au Paris Saint-Germain (0-1), hier soir, Issa Cissokho, le latéral droit du SCO Angers, n'a pas fui ses responsabilités. L'ancien nantais s'est arrêté en zone mixte pour répondre aux questions de la presse, l'occasion pour l'unique buteur de la rencontre de faire part de sa frustration et de ses regrets.

"C’est dur pour toute l’équipe, pour tous les Angevins. On avait matière à faire mieux, malheureusement, ça n’a pas été le cas. On encaisse un but sur coup de pied arrêté. Un coup du sort. C’est moi qui touche le ballon, il vient tellement vite que je n’ai pas le temps d’enlever ma tête. Mais voilà, c’est comme ça, c’est le football, c’est comme ça", a-t-il indiqué, dans des propos rapportés par nos confrères de Foot Mercato. "C’est toujours frustrant de perdre à la 90e minute. On n’était pas loin des prolongations. Le coach m’a parlé, il m’a dit que c’était un coup du sort, que c’était comme ça. C’est le football. Quoiqu’il arrive, la vie continue", a-t-il conclu.

18 photos : Matchs : SCO Angers 0 - 1 PSG