OM

Patrice Evra : "On est en mode guerrier contre Domzale" (compte-rendu)

Retrouvez le live-commenté de la conférence de presse de l'Olympique de Marseille...

Rudi Garcia et Patrice Evra quittent la salle de presse.

Merci à tous de nous avoir suivi. Et à demain, pour le barrage retour face à Domzale ! 

L'arrivée d'un attaquant ?

Patrice Evra : "Dans tous les cas, j'appelle à tous les attaquants de venir à l'Olympique de Marseille. L'OM a toujours été un grand club, il évolue. Si il y a des joueurs qui veulent venir - même si je suis satisfait de Valère, Clinton ou Lucas - ils seront les bienvenues. Quand je joue, demain ou les autres matchs, je ne pense pas à acheter absolument un attaquant. J'espère qu'il n'y a aucun d'entre nous qui regarde la presse pour savoir qui on va acheter. On laisse ça au coach et aux dirigeants". 

Evra et sa mode sur Instagram

Patrice Evra : "Mes vidéos ? Ça apporte de la joie, des ondes positives. On ne va pas parler de mon instragram, mais merci. Je n'aurai pas imaginé être sur mon téléphone comme ça. Je veux que tout le monde soit heureux."

Améliorer l'efficacité devant le but

Rudi Garcia : "Dans les vidéos, on montre les choses biens et aussi les choses à améliorer. C'est dans un esprit de critiques positives. Moi je veux que mes joueurs progressent, et j'ai confiance en eux. Au fur et à mesure des matchs, on va progresser. On sait ce qu'il faut corriger par rapport au dernier match. 2 tirs cadrés sur 11, c'est trop peu. Demain, si on veut gagner, il faut au moins marquer une fois. L'année dernière j'en parlais beaucoup de ce besoin de cadrer".

La concurrence avec Amavi

Patrice Evra : "Amavi ? On me l'a déjà dit à Turin que j'allais avoir de la concurrence. Tout ce que Marseille m'a dit pour le moment, ça a été fait. Attendons demain."

Evra impatient de rentrer sur le terrain

Patrice Evra : "La Ligue Europa, c'est l'objectif du club, on doit respecter cette compétition. Il y a des joueurs qui n'ont pas beaucoup de matchs en Europe. Il faut saisir cette opportunité. On est à 90 minutes de la qualification et on veut gagner le match. Dans le vestiaire, c'est un discours un peu plus de guerrier. J'aime bien les matchs comme ça, car il faut assumer les matchs comme ça et prendre les responsabilités. Je suis impatient de jouer."

Les questions autour de l'OM ? C'est "ridicule" pour Evra

Patrice Evra : "La qualité de jeu ? Ce qu'il se passe dans le vestiaire, ça reste entre nous. On sait qu'il faut s'améliorer, dans la vie comme dans le football. Pourquoi on veut créer toute cette négativité autour de ce club ? Quand le coach a repris cette équipe, ils étaient 17ème et à l'arrivée on a fini 5ème. Les gens s'enflamment un peu. Si les supporters s'inquiètent ? On voulait 9 points, on en a fait 7. C'est catastrophique. On est à un match de se qualifier en Europa League ? Oh oui c'est catastrophique. Il faut arrêter tout ça. Dans le vestiaire, on a des gars qui respectent ce maillot. Dans chaque club, il y a toujours des doutes et à nous de les gommer rapidement. Attendez au moins 15 matchs, c'est ridicule de parler maintenant. On est serein, on a des supporters intelligents et le projet suit son cours..."

Rudi Garcia pas surpris par Domzale à l'aller

Rudi Garcia : "On n'a pas été surpris par Domzale. On s'attendait à trouver une équipe engagée, une équipe qui court. La deuxième période était très bien, on a su égaliser, on aurait pu marquer un deuxième but comme en encaisser un autre. Le contexte est différent, on est chez nous, et il n'y a plus qu'un match pour se qualifier."

Rudi Garcia déterminé pour se qualifier

Rudi Garcia : "Demain, c'est un match à enjeu. Si je suis venu à l'OM, c'est pour jouer des matchs à enjeu. On a joué à Bordeaux un match à enjeu et contre Bastia pour se qualifier en Europa League. Je vais refaire mon petit tour de disque rayée, mais en France maintenant on doit passer deux tours préliminaires. On en a passé un, et maintenant on doit passer le deuxième. On est déterminé. L'inquiétude des supporters face au mercato ? Ce n'est pas mon problème, ça ne me concerne pas. Moi je n'ai rien dit."

Rudi Garcia veut gagner le match

Rudi Garcia : "Il y a une chose certaine, c'est qu'au début du match on est qualifié. Mais on jouera pour marquer et gagner le match". 

La Ligue Europa, un réel objectif pour Evra

Patrice Evra : "La Ligue Europa, c'est un de nos objectifs depuis l'année passée, d'être dans les 5 premiers. Maintenant, on veut mieux faire et c'est important dans notre marge de progression. Tous les joueurs auront cette responsabilité demain. Il faut vraiment se qualifier, car ça fait partie de l'OM project. Ça fait longtemps que l'OM n'a pas joué l'Europe, demain il faudra beaucoup de joueurs responsables". 

Evra en mode guerrier

Patrice Evra : "L'état d'esprit est plutôt positif. Dans notre pays, on aime bien être négatif mais moi à l'arrivée je vois le résultat, on fait match nul et on met un but à l'extérieur, malgré la performance du match aller. On sait qu'on doit s'améliorer mais je pense qu'on est en position de force. Il ne faut pas être prêts ce soir, mais demain soir. Mais on doit attaquer le match sereinement. L'état d'esprit, il est en mode guerrier". 

Un point blessures

Rudi Garcia : "On attend cette dernière séance pour lever quelques doutes, surtout pour Dimitri. Morgan va plutôt bien, il faut juste savoir si Dimitri est apte. On aura des réponses ce soir à l'entraînement ou même demain, dans le cas de sa blessure."

Bonjour...

Et bienvenue sur le live-commenté de la conférence de presse de l'Olympique de Marseille. Au programme, Patrice Evra et Rudi Garcia répondront aux médias, à 24 heures de la réception de Domzale en barrage retour de Ligue Europa (1-1 à l'aller)...