LDC

Le PSG en balade à Glasgow (analyse et notes)

Neymar et le PSG n'ont pas fait de cadeau au Celtic.

Grâce aux quatre buts de son désormais célèbre trio d'attaque, le PSG a écrasé le Celtic Glasgow, pour son entrée en lice dans cette Champions League édition 2017-18.

Ligue des Champions - 1ère journée (groupe B)
Celtic Glasgow - Paris SG : 0-5 (0-3)
Buts : Neymar (19e), Mbappé (34e), Cavani (40e sp et 85e) et Lustig (83e csc) pour le PSG.

LE FAIT DU MATCH

Une deuxième mi-temps plus compliquée. Etincelant et rarement inquiété en première période, grâce notamment à l'activité impressionnante de son milieu de terrain et l'efficacité impitoyable de son attaque, le PSG a eu plus de mal après la pause. Aux imprécisions techniques se sont rajoutées un certain dilettantisme en défense, notamment sur le côté droit, où Dani Alves et Marquinhos ont été pris à plusieurs reprises par la vitesse de Sinclair. L'entrée en jeu de Julian Draxler a permis d'apporter un second souffle à l'attaque rouge-et-bleu, qui en a profité pour inscrire deux nouveaux buts en fin de match.

LES BUTS

0-1 (19e) : dans le camp parisien, Dani Alves est coupable d'une faute sur Sinclair, que l'arbitre ne sanctionne pas. Adrien Rabiot en profite pour remonter le cuir et lance Neymar en profondeur, dans le dos de Ralston. Le brésilien se sert de son contrôle pour se réaxer, avant d'envoyer une frappe sous la barre de Gordon pour l'ouverture du score.

0-2 (34e) : le premier buteur parisien sert sur l'aile droite Verratti, qui lui remet par un centre au deuxième poteau. En reculant, Neymar parvient à remiser dans l'axe de la tête. Parfaitement positionné, Cavani manque sa reprise du gauche et Mbappé, bien placé derrière, ne se fait pas prier pour fusiller les cages écossaises à bout portant.

0-3 (40e) : Rabiot, encore lui, lance Kurzawa dans son couloir gauche. Le centre de l'international tricolore est parfait pour Cavani, mais le bras de l'uruguayen est accroché par Simunovic. L'arbitre n'hésite pas une seconde, désigne le point de pénalty et avertit le grand défenseur croate. El Matador transforme lui-même l'offrande en ouvrant son pied droit pour trouver la lucarne.

0-4 (83e) : Draxler, servi par Verratti, fait tourner Sinclair en bourrique avant de centrer fort devant le but. Positionné au second poteau et malgré une pression très faible des attaquants Parisiens, Mikael Lustig dévie malencontreusement le ballon dans ses propres filets.

0-5 (85e) : Lustig, encore atteint psychologiquement, dégage mal un ballon devant sa surface et l'envoie directement dans les pieds de Kurzawa. Ce dernier délivre alors un centre au deuxième poteau où Edinson Cavani, après un rebond, parvient à redresser sa tête pour trouver la lucarne opposée. L'ancien du Napoli, arrivé en 2013, devient ainsi le meilleur buteur du PSG en Ligue des Champions avec 22 réalisations.

L'HOMME DU MATCH

Alphonse Areola : le trio Mbappé-Cavani-Neymar a attiré les diatribes, mais des onze titulaires Parisiens, il était le plus attendu ce soir au Celtic Park. Et quatre jours après sa sortie inquiétante à Metz, le jeune portier du PSG a rassuré, que ce soit dans ses interventions aériennes, mais aussi en réalisant quelques belles parades, devant Griffiths (22e), Ralston (53e), Rogic (86e) et surtout Sinclair (47e et 64e). Dans le champ, c'est Adrien Rabiot qui a fait la meilleure impression. Impliqué sur deux buts (voir plus haut), il a une nouvelle fois prouvé son importance dans le système de jeu d'Emery, qui l'a pourtant remplacé dès l'heure de jeu pour faire entrer Julian Draxler. Après la rencontre, le jeune milieu Parisien avouera avoir joué blessé au niveau des adducteurs...

LES NOTES

Celtic : Gordon (4) - Ralston (5), Simunovic (3), Lustig (2), Tierney (4) - Brown (5), Ntcham (6) - Roberts (5), Armstrong (4) puis Rogic (5), Sinclair (6) - Griffiths (5).

PSG : Areola (7) - D.Alves (4), Marquinhos (5), T.Silva (6), Kurzawa (6) - Verratti (7), T.Motta (5), Rabiot (8) - Mbappé (6), Cavani (7), Neymar (7).

LES CONSÉQUENCES

Sans surprise, le PSG est leader de son groupe B après cette première journée. Facile devant Anderlecht, le Bayern Munich n'est tout de même pas parvenu à faire mieux au score, en l'emportant 3-0 sur des belges rapidement réduits à dix. Parisiens et Bavarois se retrouveront justement dès la prochaine journée, le 27 septembre au Parc des Princes, dans un match qui donnera déjà une indication assez nette sur le classement final de la poule.

15 photos : Matchs : Celtic Glasgow - PSG