L.Europa

L'OM prend un coup sur la tête à Guimaraes ! (résumé et notes)

Clinton Njie et l'OM repartent avec une défaite de Guimaraes.

Arrivés en confiance à Guimaraes, les Marseillais en repartent avec un résultat décevant, des doutes sur le plan du jeu, un carton rouge et des tensions chez certains joueurs...

Ligue Europa - 4e journée (groupe I)
Vitoria Guimaraes - Olympique de Marseille : 1-0 (0-0)
But : Hurtado (80e) pour Guimaraes.

Voilà un match qui marquera, à coup sûr, un tournant dans la saison de l’Olympique de Marseille. Forts d’une belle série de cinq matchs sans défaites toutes compétitions confondues (trois victoires pour deux nuls), Rudi Garcia et ses hommes étaient arrivés en confiance à Guimaraes, mais le voyage du retour s’annonce bien moins jovial que l’aller, après cette soirée cauchemar vécue au stade Afonso-Henriques.

Tout a mal commencé dès l’avant-match, avec l’échauffourée entre Patrice Evra et quelques supporters Marseillais. Le défenseur tricolore, pourtant annoncé remplaçant au coup d’envoi, a même écopé d’un carton rouge pour avoir fait preuve d’une souplesse qu’on ne soupçonnait pas chez lui, en frappant du pied gauche la tête d’un homme descendu des tribunes. Une précision dont ses partenaires n’ont pas su faire preuve sur la pelouse, notamment dans le premier acte. Njie a envoyé deux frappes dans les bras de Miguel Silva (29e et 42e), Gustavo a tiré à côté (35e), puis Sanson, seul aux six mètres, a totalement manqué sa tête suite à un bon centre d’Amavi (43e).

Njie sort en boudant

En l'absence de Payet et dans le souci de faire reposer Ocampos et Thauvin, Rudi Garcia avait misé sur un nouveau système en 4-4-2, peu convaincant, où les ailiers Lopez et Sanson rentraient régulièrement dans le coeur du jeu pour laisser les couloirs libres à Bouna Sarr et Jordan Amavi, tandis que Valère Germain et Clinton Njie étaient associés en pointe. Ce dernier, décevant, est sorti sans même saluer son entraîneur ni son remplaçant, Florian Thauvin (67e). Une nouvelle péripétie dans une soirée calamiteuse...

Pendant ce temps, la défense olympienne a commencé à afficher des signes de faiblesse, comme sur cette percée de Rafael Martins, débutée par un duel gagné devant Rami dans le rond central et conclue par une frappe sur la barre, depuis les vingt mètres (64e). Un peu plus tard, ce fut au tour de Raphinha de tenter sa chance et de faire briller Mandanda (69e). Le portier Marseillais n'a en revanche rien pu faire sur la tête de Paolo Hurtado, qui a catapulté le ballon sous sa barre en reprenant un énième centre venu de la droite (80e). Comme si cela ne suffisait pas, Boubacar Kamara s'est fait expulser à cinq minutes du terme, pour une accumulation de cartons jaunes (55e et 86e).

Kamara expulsé

Finalement, si les Marseillais peuvent retenir une bonne nouvelle de cette soirée européenne, c'est que leur défaite n'a pas trop d'incidence sur leurs chances de qualification pour les seizièmes de finale. Luiz Gustavo et ses coéquipiers sont toujours à la deuxième place, avec deux longueurs de retard sur Salzburg mais autant d'avance sur leur adversaire du soir et Konyaspor, qui est allé chercher un nul (0-0) en Autriche. Une victoire chez les turcs, lors de la prochaine journée (23 novembre), enverrait même déjà les Olympiens en phase finale. Il n'en reste pas moins que les prochaines semaines s'annoncent tendues sur la Canebière...

LES NOTES DE L’OM

Mandanda (5) - Sarr (5), Rami (5), Abdennour (5), Amavi (4) - Lopez (4), Kamara (4), L.Gustavo (6), Sanson (4) - Njie (3), Germain (4).

9 photos : Matchs : Guimaraes 1 - 0 Marseille