ASSE

Un stadier de Geoffroy-Guichard raconte le calvaire du derby

Le stadier est encore sous le choc

Il n'est pas bon de travailler à Geoffroy-Guichard, qui plus est lors du dernier derby. Interrogé par France Bleu Loire, un stadier du stade stéphanois a raconté sa soirée calvaire face à l'Olympique Lyonnais il y a dix jours maintenant. Le match, arrêté par deux fois, a notamment été marqué par l'envahissement des supporters Verts après le 5ème but lyonnais, perçu comme une humiliation. 

"On ne reste que des hommes ! On n'est pas armé (...) Plusieurs de mes collègues qui ont déjà fait des derbys n'avaient jamais vu ça. Certaines barrières de sécurité ont été cassées en deux. Pour casser une barrière de ce genre, il faut déjà y aller ! (...) On peut nous le reprocher, mais comment ne pas comprendre qu'on ne veuille pas finir bousculé, piétiné ? Mettez-vous à notre place avec ces personnes alcoolisées, déterminées qui descendent sur vous ..." explique-t-il. "Il faut le vivre pour comprendre, c'est flippant (...) Ce genre de match nous dégoûte d'aller travailler. J'ai un ami qui était au match avec moi et qui m'a dit qu'il ne viendrait plus travailler. Il a été roué de coups. Il m'a dit "je vais rester avec ma famille plutôt que de prendre des coups inutilement"