CDL

Monaco remporte un derby très disputé à Nice et file en demies ! (analyse et notes)

Adama Diakhaby prend le meilleur sur Burner.

Vainqueur 1-2 à Nice ce mardi soir, dans un derby très plaisant, l'AS Monaco a décroché le premier billet pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue. Dominateur, l'OGC Nice peut nourrir des regrets...

Coupe de la Ligue - 1/4 de finale
OGC Nice - AS Monaco : 1-2 (1-2)
Buts : Pléa (18e) pour Nice ; Lemar (3e) et Diakhaby (37e) pour l'ASM.

LE FAIT DU MATCH

La domination outrageuse du Gym. "Bien jouer, ce n'est pas suffisant", confiait Dante après le coup de sifflet final. Le défenseur brésilien a trouvé les mots justes pour résumer une rencontre largement dominée par les siens, que ce soit dans la possession ou le nombre d'occasions. Les Aiglons ont craqué sur les rares occasions monégasques, mais ont aussi manqué de réalisme en attaque. Srarfi, notamment, a manqué de précision à plusieurs reprises (2e, 10e, 76e), mais ce n'est rien à côté de Pierre Lees-Melou, qui a complètement gâché un excellent centre de Pléa en plaçant sa tête à côté (64e).

LES BUTS

0-1 (3e) : un centre de Lemar termine de l'autre côté de la surface, où Keita Balde remet dans la boîte en centrant pour... Lemar ! Lâché au marquage par Burner, le petit milieu offensif de l'ASM place une tête à bout portant et ouvre le score.

1-1 (18e) : Saint-Maximin trouve une passe lumineuse pour Alassane Pléa, parti à la limite du hors-jeu, couvert par Sidibé. L'attaquant des Aiglons est rattrapé par Jemerson, mais trouve le temps de contrôler et d'ajuster une frappe croisée du droit qui trompe Benaglio à son premier poteau. Après une minute de flottement, due à la vérification vidéo, l'égalisation niçoise est validée par Clément Turpin.

1-2 (37e) : comme sur le premier but, la lumière vient de Balde Keita. L'attaquant sénégalais se joue de Le Marchand sur son aile droite avant de centrer au point de pénalty. Diakhaby surgit devant Burner et catapulte le ballon dans les filets de Benitez. Monaco reprend l'avantage sur sa deuxième frappe cadrée du match !

L'HOMME DU MATCH

Allan Saint-Maximin : l'ailier Niçois était survolté face à ses anciens coéquipiers. Passeur sur l'égalisation de Pléa (voir plus haut), il a réalisé quelques festivals de dribbles aussi spectaculaires qu'intéressants pour son équipe, puisqu'ils ont permis de faire des différences et de s'approcher des buts de Benaglio.

LES NOTES

Nice : Benitez (4) - Burner (4), Dante (6), Sarr (6), Le Marchand (5) - Seri (7), Tameze (7), Lees-Melou (6) - Srarfi (5), Pléa (6), Saint-Maximin (7).

Monaco : Benaglio (5) - Sidibé (4), Glik (5), Jemerson (6), Raggi (6) - Moutinho (5), Fabinho (5) - K.Balde (7), Lemar (7), Diakhaby (7) - Carrillo (4).

LES CONSÉQUENCES

Sixième victoire consécutive, toutes compétitions confondues, pour l'AS Monaco, qui verra donc le dernier carré de la Coupe de la Ligue pour la troisième fois lors des quatre dernières éditions. Habituée à jouer à ce stade de la compétition, la formation princière connaîtra son futur adversaire demain, à l'issue des trois autres rencontres des quarts de finale (Rennes-Toulouse, Angers-Montpellier et Amiens-Paris). De son côté, le Gym est désormais éliminé de toutes les coupes nationales, trois jours après son élimination en Coupe de France à Toulouse (1-0). L'année débute mal, mais dans le jeu, les hommes de Lucien Favre ont montré de très belles choses ce soir.

À noter également l'utilisation de l'arbitrage vidéo, pour la première fois en France. À l'exception d'une brève hésitation sur l'égalisation d'Alassane Pléa, dont la position était à la limite du hors-jeu, tout s'est bien déroulé pour Clément Turpin et le reste du corps arbitral. Et l'influence sur le jeu ne s'est pas faite ressentir un instant, au cours d'un match extrêmement plaisant.

3 photos : Matchs : Nice 1 - 2 Monaco