LFP

La goal line technology vit ses dernières heures !

La LFP veut mettre fin à la goal line technology.

D'après L'Equipe, la LFP souhaite stopper la mise en place de la goal line technology, en dénonçant son contrat avec la société Goal Control.

Cette semaine, il n'y en avait que pour l'arbitrage vidéo. Le système, qui devrait être instauré la saison prochaine en Ligue 1, a été testé sur les rencontres des quarts de finale de la Coupe de la Ligue, mardi et mercredi soir. Les quelques moments de flottement aperçus et les commentaires - positifs ou négatifs - qui ont accompagné les décisions des hommes en noir nous feraient presque oublier les défaillances d'une autre technologie censée les aider : la goal line.

Après plusieurs bugs constatés durant la première partie de saison, on a eu droit hier soir à un festival d'erreurs. À Amiens, une tête de Rabiot a frappé le montant avant de rentrer dans le but, mais Nicolas Rainville a mis plusieurs minutes pour valider le score de 0-2. Sa montre n'avait pas vibré. Au contraire de celle de Rudy Buquet, quelques minutes plus tôt à Angers (contre Montpellier). Fort heureusement, l'arbitre n'a pas considéré comme un but le sauvetage de Ludovic Butelle, qui était pourtant positionné un bon mètre devant sa ligne...

Deux couacs qui ont fini de convaincre la Ligue de mettre fin à sa collaboration avec la société Goal Control. D'après les informations de L'Equipe, la LFP s'apprête à dénoncer son contrat et cette décision "devrait être effective très rapidement". Mise en place en Ligue 1 lors de la saison 2015-2016, la goal line technology vit très certainement ses dernières heures...