Officiel

Lucas quitte le PSG et file à Tottenham

par
Lucas quitte le PSG

Homme clé d'Unai Emery lors de la saison 2016-2017 (53 matchs joués), Lucas Moura a été sacrifié en raison des arrivées de Kylian Mbappé et de Neymar lors du dernier mercato estival. Un départ semblait donc inéluctable lors du mois de janvier, et le Brésilien a décidé de se relancer à Tottenham...

De Lucas Moura, les supporters parisiens retiendront principalement deux choses : son célèbre rush de 70 mètres face à l'Olympique de Marseille (en 2014) sauvé sur la ligne, et ses hilarants "Champions mon frère" lancés avec Marquinhos. Le Brésilien de 25 ans, arrivé en 2013 dans la capitale contre 40 millions d'euros, n'a jamais réellement justifié l'importante somme d'argent misée par les Qataris malgré ses 229 apparitions TCC. Qu'importe, il était l'un des animateurs du vestiaire parisien et son départ laissera un vide.

Malheureux depuis le début de la saison, en raison de ses 79 petites minutes jouées, Lucas a avoué à contre-coeur que son histoire à Paris prenait fin. "Est-ce que j’ai une chance de rester à Paris cet hiver ? Je ne crois pas. Avec ce qu’a dit le coach, ça ressemble à la fin de mon histoire avec Paris. (...) J’ai toujours dit que j’ai envie de rester en Europe, j’ai encore des choses à donner ici" confiait-il à la suite du match contre Nantes le 14 janvier.

Annoncé partant, le 7ème meilleur passeur de l'histoire du PSG (45 passes) a attendu l'ultime jour du mercato pour trancher entre ses nombreux prétendants (Man United, Naples, Nantes...) et rejoindre Tottenham. Alors qu'il va découvrir un nouveau pays, il sera déjà un peu chez lui, à Londres, puisqu'il retrouvera son ami Serge Aurier, qui est d'ailleurs présent dans la vidéo de l'officialisation. À 25 ans, Lucas, fraîchement devenu papa, quitte donc son cocon parisien et pourrait bien s'affirmer en tant qu'homme du côté des Spurs. Il a signé un contrat longue durée, jusqu'en 2023, et portera le numéro 27. Sa vente devrait rapporter, d'après les dernières rumeurs, 28 millions d'euros au PSG. Un beau cadeau d'adieu...