OL

Les Lyonnais font face à la crise

L'OL veut rebondir

L'élimination face à Caen, ce jeudi soir en Coupe de France (1-0), risque de faire des dégâts du côté de l'Olympique Lyonnais.

Bruno Genesio, Anthony Lopes et Houssem Aouar ont fait face à la presse, ce jeudi, après l'élimination de l'Olympique Lyonnais en Coupe de France. Les Rhodaniens, abattus et marqués par cette défaite, ne veulent pas évoquer une possible crise aux abords du Groupama Training Center. Pourtant, à les écouter, tous les ingrédients sont réunis... 

"Si on n'est pas capable de grandir plus vite que ce qu'on fait, on ne peut pas espérer grand chose. (L'équipe est en crise ?) Pas dans ce que j'ai vu dans le match, dans le contenu. J'ai vu des bonnes choses, maintenant, quand on est pas capable de tenir, même le 0-0, c'est difficile d'espérer quoi que ce soit", lâche Genesio avant de s'agacer un peu plus. "J'ai l'impression de revivre les mêmes matchs, des choses plutôt positives dans le contenu mais on commet des erreurs de jeunesse, de concentration qui nous pénalisent. On est dans une période où l'on a du mal à gagner des matchs, on a un petit peu moins de confiance et à chaque fois qu'on commet des erreurs on les paye cash. Je me répète en ce moment sur les problèmes de concentration, sur les erreurs. Je suis agacé. La crise ? Non je ne dirai pas que c'est la crise mais ce n'est pas acceptable pour un club comme Lyon d'être dans la difficulté comme on l'est. Ce soir je n'ai pas envie d'accabler les joueurs. On a fait des fautes de débutants".

De leurs côtés, Houssem Aouar et Anthony Lopes ont concédé que l'OL était dans une période difficile. "On prend un but sur coup de pied arrêté, on sait que c'est surtout de la concentration, donc on fait des erreurs c'est le cas de le dire. C'est vrai que ça va pas très bien en ce moment. Il faut rester solidaire (...). On est très très déçus, on avait à coeur d'aller loin dans cette compétition, ce n'est pas le cas. On est abattus, mais il va falloir relever la tête, c'est important. C'est ça le haut-niveau et il va falloir se re-mobiliser" lâche le milieu de terrain, suivi par son capitaine du soir. "Expliquer ça, c'est compliqué. Si on arrivait à trouver des réponses, je vous aurai expliqué ces difficultés bien avant (...). Il faut relever la tête, garder le moral et avancer tous ensemble. Parler de crise, c'est un très grand mot, mais quand on est à l'OL, une série comme celle-ci ne doit pas exister car on a des ambitions très élevées". L'OL doit réagir et vite !