France

Le retour en grâce de Mathieu Debuchy n'a pas échappé à Deschamps...

Debuchy était l'un des hommes de base de Deschamps en 2014.

Etincelant depuis son arrivée à l'ASSE l'hiver dernier, Mathieu Debuchy est en passe de réussir son pari : revenir dans les plans de Didier Deschamps. Ce dernier lui a envoyé une pré-convocation en équipe de France et ne cache pas que ses dernières performances lui ont plu.

C'est ce qui s'appelle un pari gagnant ! À peine plus d'un mois après son arrivée à Saint-Etienne, on peut dire sans se mouiller que Mathieu Debuchy a fait un choix de carrière des plus judicieux en quittant Arsenal pour rejoindre les Verts. Jamais décevant sur les six matchs qu'il a déjà disputés sous le maillot Vert (deux buts inscrits), le défenseur de 32 ans a même été élu meilleur joueur du mois de février en Ligue 1 par l'UNFP.

Un retour en grâce que Didier Deschamps, qui a récemment pré-convoqué l'ancien Lillois, suit forcément avec la plus grande attention... "C'est une très bonne chose", sourit le sélectionneur des Bleus dans une interview à La Chaîne L'Equipe. "Pour lui déjà, parce que, même s'il a joué quelques matchs avec Arsenal en début de saison (4 en Europa League et 3 en coupes nationales, ndlr), c'est mieux pour lui maintenant. Et pour moi, parce que ça m'offre une option supplémentaire."

Son expérience du niveau international compte

Habitué à ne sélectionner que deux éléments par poste, Deschamps devra faire un choix parmi les joueurs susceptibles d'être retenus dans le couloir droit de sa défense. On pense à Djibril Sidibé et Benjamin Pavard, présent dans la dernière liste du mois de novembre, mais aussi à Léo Dubois, Ruben Aguilar, Christophe Jallet, Bouna Sarr, ou encore Arnaud Souquet.

Du haut de ses 27 sélections, disputées en partie sur deux grandes compétitions internationales (Euro 2012 et Coupe du Monde 2014), le néo-Stéphanois présente lui l'avantage de l'expérience, cher à Deschamps. "Evidemment, il a un vécu...", résume le chef de file de l'équipe de France. Blessé juste avant l'Euro 2016, alors qu'il sortait d'un prêt intéressant à Bordeaux, Mathieu Debuchy n'a plus qu'une chose à faire : continuer sur sa lancée.