PSG

Marco Verratti : "C'est difficile à aller chercher..."

Verratti et le PSG n'avaient fait qu'une bouchée de l'ASM en finale l'an dernier (4-1).

Le Paris St-Germain aura l'occasion, demain soir, d'aller chercher son premier titre de la saison, avec la finale de la Coupe de la Ligue contre Monaco. Un mois après son élimination de la Champions League, il s'agirait d'un moindre mal pour eux, mais les Parisiens savent toute la difficulté d'être sacrés, même au niveau national. Marco Verratti a insisté là-dessus lors de sa conférence de presse d'avant-match, ce vendredi, considérant que les titres glanés par le PSG sur la scène hexagonale sont parfois trop peu valorisés.


 

Marco, quel est le degré de motivation du PSG avant de défier Monaco ?
"Demain, c’est une finale, un trophée, et contrairement à ce que les gens pensent parfois de l’extérieur, c’est difficile à aller chercher. Ce serait très important de le faire pour nous, pour le club et les supporters."

Avez-vous l’impression que les titres nationaux ne sont pas assez considérés en France ?
"Peut-être pas assez de l’extérieur. Mais, nous, on sait que ce n’est jamais facile de gagner un championnat, sur trente-huit journées. L’an dernier, c’était dur de ne pas gagner le championnat. Pour nous, c’est un titre vraiment important. Ici, on entame chaque saison pour tout gagner. Ce n’est pas facile, mais c’est un objectif et la Coupe de la Ligue est donc un objectif."

Monaco semble disposer de davantage d’armes offensives par rapport à l’année dernière…
"Oui, je pense que Monaco fait une bonne saison. C’est une équipe qui a pris beaucoup d’expérience ces trois, quatre dernières années. Ils ont un projet nouveau, comme nous. Ce sera un très joli match. On a beaucoup de respect pour eux, on va les respecter et faire notre match."

Une rivalité semble s’installer avec Monaco depuis l’an dernier. Cette finale est-elle l’occasion de montrer qui est le patron pour le PSG ?
"Oui, et c’est important aussi pour nous d’avoir des équipes comme ça dans le championnat. Ils n’ont pas autant de pression que nous et je pense que c’est important pour eux."

N’est-ce pas aussi l’occasion de se rassurer et d’atténuer l’ambiance qui règne depuis l’élimination en Ligue des Champions, calmer les rumeurs qui circulent sur l’avenir du club ?
"En fait, c’est agité surtout de l’extérieur. Tous les jours, j’écoute des choses qui ne sont pas vraies. De l’extérieur, on nous voit comme une grande équipe, qui fait une mauvaise saison s’il elle ne gagne pas tout. Mais c’est difficile ! Le club a envie d’aller en finale de la Ligue des Champions et de gagner un trophée aussi important. Mais je pense qu’on n’est pas à la hauteur pour arriver aussi loin. Il faut continuer à travailler. Je pense qu’un jour, il y aura un trophée important ici parce que ce club le mérite. Le projet est très important. On est déçu de cette élimination, mais on est très content de pouvoir jouer cette finale demain."

Est-ce dur de reprendre après la semaine internationale ?
"Oui, parce qu’on n’a pas fait beaucoup d’entraînements ensemble. Avec le voyage, c’est particulier. Mais, à la fin, tout le monde sera prêt. Même si ça vient juste après la sélection, on sera prêt."

Est-ce le match le plus important de cette fin de saison pour vous ?
"Quasiment tous les matchs sont importants ici, parce qu’on veut tout gagner. C'est un match où, à la fin, tu es champion ou tu as perdu. Donc c’est forcément important."