ASM

Jardim : "Mbappé a déséquilibré le match"

Kylian Mbappé a fait très mal à son ancien club.

La prestation de Kylian Mbappé, qui a provoqué un pénalty et offert deux passes décisives à ses partenaires, dans la large victoire du PSG sur Monaco en finale de la Coupe de la Ligue ce samedi, a été saluée par Leonardo Jardim en conférence de presse d'après-match. L'entraîneur de l'ASM reconnaît que son ancien attaquant a fait basculer la rencontre, presque à lui tout seul...


 

Avez-vous des nouvelles de Joao Moutinho, sorti sur blessure en fin de match ?
"Pour le moment, c’est impossible d’en donner, on doit faire des examens. Il a pris un coup sur le genou, on attend. On fera des analyses demain."

Un trop grand nombre d’erreurs suffit-il à analyser votre match ?
"Je pense que l’équipe de Paris a été plus réaliste que nous, plus efficace. Ce soir, Kylian (Mbappé) a déséquilibré un peu le match. On a cherché à marquer après l’ouverture du score, ce qui a offert des opportunités de contre à l’adversaire, mais je crois qu’on a gardé une bonne attitude, en essayant de marquer tout le temps. Je pense que l’adversaire a mérité sa victoire."

Qu’avez-vous pensé de l’arbitrage vidéo ?
"Il a été plus sévère avec nous, car il y a deux situations défavorables pour nous (le penalty accordé au PSG et le but refusé à Falcao, ndlr). Je suis étonné, parce qu’il y a peut-être une main de Cavani dans la surface, mais personne n’a rien dit..."

Considérez-vous avoir raté votre première mi-temps ?
"On a manqué de justesse technique. Je crois qu'on a perdu trop de ballons."

Sentez-vous votre équipe abattue ?
"Abattue, non, parce qu’on connaissait la valeur de l’adversaire. Maintenant, il faut oublier la Coupe. On aura deux matchs contre deux équipes de qualité (Rennes et Nantes la semaine prochaine, ndlr), avec seulement trois jours de récupération."

Peut-on dire que vous avez un complexe d'infériorité par rapport au PSG ?
"Ces cinq dernières années, toutes les compétitions nationales ont été remportées par le PSG, sauf le championnat l’an dernier. Le PSG est toujours resté au-dessus des autres, pas seulement de Monaco."

Vous avez sorti Youri Tielemans dès la pause. Est-il encore trop tendre pour ce genre de rendez-vous ?
"Je pense qu’il a fait un match positif, il a bien pressé, a beaucoup travaillé. Il a trois frappes en dehors de la surface en première mi-temps. Je l’ai sorti parce qu’il fallait que je donne quelque chose en plus à l’équipe. J’avais besoin de faire rentrer un joueur plus offensif (Jovetic) à côté de Falcao."

Pourquoi avoir titularisé Thomas Lemar dans le couloir droit ?
"Il aime bien jouer en combinant avec un latéral. Ce n'était pas possible de le faire avec Raggi à gauche, donc je l’ai mis à droite avec Sidibé. On l’a déjà fait plusieurs fois cette saison."

14 photos : Matchs : PSG 3 - 0 Monaco