LFP

Le PSG et l'OM sanctionnés, huis clos avec sursis pour le LOSC

Les sanctions de la Commission de Discipline de la LFP viennent d'être communiquées.

Retrouvez les décisions prises par la Commission de Discipline de la Ligue de Football Professionnel, ce jeudi soir. La prochaine réunion de la Commission aura lieu le jeudi 12 avril à 18 heures.

Expulsé lors de la réception du Football Club de Metz dimanche dernier (2-2), Abdallah N'Dour, le latéral gauche du Racing Club Strasbourg, a écopé de trois matches de suspension, dont un avec sursis. Vahid Selimovic (Metz), également expulsé lors de cette même rencontre, prend lui un match. Anthony Gonçalves (RCSA), Renaud Cohade (Metz) et Moussa Niakhaté (Metz) sont eux convoqués pour la séance du 19 avril prochain. Les trois hommes devront expliquer leur comportement.

Cédric Yambéré, le défenseur central de Dijon, a lui été sanctionné de deux matches ferme par l'instance pour avoir vu rouge en fin de partie face à l'Olympique de Marseille samedi dernier (1-3). Frédéric Guilbert (SM Caen) et Lucas Ocampos (Olympique de Marseille), à la suite d'un 3ème avertissement reçu dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue 1 Conforama, Coupe de la Ligue, Coupe de France) ou par révocation du sursis, rateront un match. La sanction prend effet à partir du mardi 10 avril 2018 à 0 heures.

Par ailleurs, le Paris Saint-Germain a été sanctionné en raison de l'usage d'engins pyrotechniques et du déploiement d'une banderole injurieuse de la part de ses supporters pendant le Classique du 25 février dernier (3-0). L'instance disciplinaire a prononcé la fermeture partielle de la tribune basse Auteuil pour un match.

L'Olympique de Marseille est également sanctionné pour le comportement de ses supporters lors de la rencontre contre Bordeaux, en date du 18 février dernier. La Commission a décidé de «prononcer la fermeture du Virage Sud bas et du Virage Nord haut du Stade Orange Vélodrome pour un match ferme». Le club phocéen a aussi écopé d'une autre sanction puisque la Commission a décidé de fermer la tribune visiteur des matchs de l’OM à l’extérieur pour trois matches dont deux avec sursis.

Enfin, le club nordiste du Lille OSC, à la suite de l'envahissement du terrain du Stade Pierre-Mauroy par ses supporters lors du match LOSC-MHSC, est sanctionné d'un match à huis clos ferme et d'un match à huis clos avec sursis. Le match à huis clos ferme a déjà été purgé.

LES DÉCISIONS DU 5 AVRIL

LIGUE 1 CONFORAMA

Trois matches de suspension dont un avec sursis
Abdallah N'Dour (RC Strasbourg),

Deux matches de suspension dont un avec sursis
Cédric Yambéré (Dijon FCO)

Un match ferme
Vahid Selimovic (FC Metz)

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres ou par révocation du sursis
Frédéric Guilbert (SM Caen), Lucas Ocampos (Olympique de Marseille)

31ème journée : RC Strasbourg - FC Metz du 1er avril 2018
Comportement d’Anthony Gonçalves - Comportement de Moussa Niakhaté et Renaud Cohade :
La Commission convoque les joueurs pour la séance du jeudi 19 avril 2018.

31ème journée : Dijon FCO - Olympique de Marseille du 31 mars 2018
Exclusion de M. Laurent Weber, entraîneurs des gardiens du Dijon FCO
Deux matchs ferme de suspension de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles.

31ème journée : Dijon FCO - Olympique de Marseille du 31 mars 2018
Comportement des supporters de l’Olympique de Marseille - usage de nombreux engins pyrotechniques :
La Commission décide de fermer la tribune visiteur des matchs de l’Olympique de Marseille à l’extérieur pour trois matchs dont deux avec sursis.

29ème journée : LOSC - Montpellier Hérault SC du 10 mars 2018
Comportement des supporters du LOSC - Envahissement du terrain au coup de sifflet final :
En raison de la gravité des faits, la Commission avait décidé le 15 mars de prononcer à titre conservatoire un huis clos total sur le stade Pierre Mauroy pendant la durée de l’instruction.
Après instruction du dossier, la Commission a décidé de sanctionner le LOSC d’un match à huis clos ferme + d’un match à huis clos avec sursis. Le match à huis clos ferme a déjà été purgé dans le cadre de la mesure conservatoire.

27ème journée : Paris Saint-Germain - Olympique de Marseille du 25 février 2018
Comportement des supporters du Paris Saint-Germain - Usage d’engins pyrotechniques et déploiement d’une banderole injurieuse
Après instruction du dossier, la Commission décide de prononcer la fermeture partielle de la tribune basse Auteuil pour un match par révocation du sursis.

26ème journée : Olympique de Marseille - FC Girondins de Bordeaux du 18 février 2018
Comportement des supporters de l’Olympique de Marseille - Usage d’engins pyrotechniques
Après instruction du dossier, la Commission décide de prononcer la fermeture du Virage Sud bas et du Virage Nord haut du Stade Orange Vélodrome pour un match ferme par révocation du sursis.

DOMINO’S LIGUE 2

Un match ferme
Julien Masson (Valenciennes FC)

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres ou par révocation du sursis
Anthony Marin (AC Ajaccio), Yann Boe Kane (AC Ajaccio), Nicolas Saint Ruf (Bourg en Bresse), Damien Perquis (GFC Ajaccio), Ousseynou Ba (GFC Ajaccio), David Gomis (GFC Ajaccio), Cyrille Bayala (RC Lens), Abou Ba (AS Nancy Lorraine), Mayoro Ndoye (Tours FC)

31ème journée : Le Havre AC - Quevilly Rouen Métropole du 30 mars 2018
Comportement des supporters du Havre AC : envahissement du terrain au coup de sifflet final
En raison de la nature et de la gravité des faits, la Commission décide de mettre le dossier en instruction. A titre conservatoire, la Commission décide de prononcer un huis clos total du Stade Océane pendant la durée de l’instruction.