OL

Le club dépose plainte contre X suite à la finale de la Ligue Europa

Le Groupama Stadium, l'antre de l'OL.

Ce vendredi, par l'entremise d'un communiqué officiel publié sur son site internet, l'Olympique Lyonnais a confirmé avoir déposé plainte contre X suite aux dégradations commises par certains supporters de l'Olympique de Marseille au Groupama Stadium, à l’occasion de la finale de la Ligue Europa face à l’Atlético Madrid.

LE COMMUNIQUÉ DE L'OL

« A l’occasion de la finale d’Europa League qui s’est tenue ce mercredi 16 mai au Groupama Stadium, de nombreuses dégradations ont été commises dans le stade. Ces dégâts matériels, pour certains conséquents, ont été constatés par un huissier et sont essentiellement localisés sur la partie sud du Groupama Stadium qui accueillait les supporters de l’Olympique de Marseille. Au-delà des nombreuses portes endommagées, des distributeurs de savon et de papier ont été dégradés dans les sanitaires, des tourniquets de contrôle d’accès abîmés, des luminaires détruits, des éléments de vidéosurveillance détériorés et 105 sièges sont à remplacer. Le constat d’huissier met également en évidence l’état de saleté repoussante des espaces qui ont accueilli les supporters côté sud, et dénombre une multitude de stickers et des tags insultants et nominatifs sur les murs et les lions qui ornent le podium. Les concessions alimentaires et merchandising côté sud ont été forcées et des vols de marchandises ont été commis ; cette situation a par ailleurs amené les organisateurs à rapidement fermer ces concessions avant même le coup d’envoi du match, afin de garantir la sécurité des personnels opérant sur cette partie du site. En ce qui concerne la partie sud du terrain, des câblages électriques et une partie des systèmes de LED ont été endommagés par des jets de fumigènes. Par ailleurs, il a été constaté que des fusées de détresse ont été tirées, avant le match, par les supporters marseillais depuis le parking sud du Groupama Stadium en direction du stade. Deux d’entre elles ont atterri sur l’aire de jeu occasionnant des dommages sur la pelouse. Cinq autres impacts ont été relevés sur la toiture entraînant des dégâts importants dont les coûts de remise en état seront estimés par les experts dans les prochains jours. L’Olympique Lyonnais, propriétaire exploitant de l’enceinte a donc déposé dès le lendemain de la rencontre, trois plaintes nominatives contre des personnes interpellées en flagrant délit de dégradations ou d’infraction et une plainte contre X. Les images de vidéosurveillance du Groupama Stadium ont été remises aux forces de l’ordre, afin de travailler à l’identification des personnes qui ont pu commettre les dégradations, du côté des supporters marseillais. Toutes les équipes du Groupama Stadium et de ses prestataires sont donc mobilisées depuis mercredi soir, et travaillent activement à la remise en état du site afin d’accueillir dans les meilleures conditions, les nombreux supporters Lyonnais qui viendront encourager l’Olympique Lyonnais pour la réception de l’OGC Nice ce samedi dans le cadre de la dernière journée de Ligue 1, et soutenir l’équipe dans sa course au podium. »