L2

Ajaccio - Le Havre : le HAC débouté, Ajaccio-TFC se déroulera sur terrain neutre

Le HAC a été débouté

Le Havre a décidé de porter réclamation, auprès de la LFP, concernant la rencontre face à Ajaccio dimanche dernier. Les Normands réclamaient justice et ont été déboutés. 

À titre exceptionnel, la LFP s'est réunie, ce mardi, pour statuer autour des différents incidents qui ont eu lieu ces derniers jours pour le match de barrage entre Ajaccio et Le Havre. Les Normands ont présenté un dossier pour réclamer une victoire sur tapis vert, après avoir perdu la rencontre face aux Corses aux tirs au but dimanche soir. Cependant, d'après la LFP, "rien ne permet de donner match perdu à l’AC Ajaccio".

Et l'instance a décidé de s'expliquer : "La réclamation technique du HAC concernant la présence bord terrain avant la séance des tirs au but de l’entraîneur de l’ACA, M. Olivier Pantaloni, alors même qu’il avait été exclu par l’arbitre, ne constitue pas dans les règlements de la Ligue un fait permettant d’invalider le résultat de la rencontre : d’un point de vue règlementaire, l’entraîneur était exclu et non suspendu au moment des faits. Or, la présence sur la pelouse d’un entraîneur exclu n’est pas considérée comme un fait de disqualification". est-il d'abord écrit.

On apprend également que le match aller des barrages face à Toulouse ne se déroulera pas à Ajaccio, la faute aux différents incidents produits (envahissement de terrain, chants racistes, incidents en tribune), et à huis-clos : "Au vu de la gravité des faits, la Commission de Discipline a décidé de placer le dossier en instruction et de suspendre le stade François-Coty à titre conservatoire. La rencontre AC Ajaccio – Toulouse FC se déroulera donc le mercredi 23 mai à 20h45 à huis-clos dans un stade qui sera déterminé dans les prochaines heures par la LFP". Faiz Selemani, auteur d'une gifle sur Mateta, est suspendu à titre conservatoire, comme Olivier Pantaloni, l'entraîneur.