Médias

Des doutes entourent Mediapro, le groupe espagnol qui a fait une razzia sur les droits TV de la L1...

Mediapro a acquis la majeure partie des droits TV de la Ligue 1.

Avant de faire main basse sur les droits TV de la Ligue 1, Mediapro avait fait de même avec la Serie A sur la période 2018-2021. Mais tout ne se passe pas comme prévu et pour l'heure, le championnat italien n'a aucun diffuseur attitré pour la saison prochaine...

Mediapro a fait une entrée fracassante sur le marché télévisuel du sport français. Ce mardi, le groupe a obtenu trois des sept lots mis en vente par la Ligue de Football Professionnel pour l'attribution des droits TV de la Ligue 1, dont deux des plus intéressants (les matchs du dimanche 21h et ceux des vendredi 21h et samedi 17h), au nez et à la barbe des opérateurs traditionnels que sont BeIN Sports et surtout Canal Plus, qui ne détient plus aucun droit pour la période 2020-2024.

Jusqu'ici, cette agence espagnole était surtout connue pour diffuser la Liga, le championnat local. Mais il y a peu, elle s'est aussi positionné sur la Serie A. Là encore, elle a connu un franc succès et s'est emparée pour la période 2018-2021 des droits TV du championnat italien, contre un chèque de 1,05 milliard d'euros versé chaque année.

Le contrat entre Mediapro et la Ligue italienne annulé 

Seulement voilà, les clubs de Serie A représentés à la Ligue ont voté à l'unanimité l'annulation de ce contrat, prétextant que Mediapro n'aurait pas fourni les garanties financières nécessaires. Après l'avoir gelé, la Ligue de football italienne aurait annulé le contrat et sommé le groupe espagnol de verser la somme prévue sous sept jours, rapportent la Gazzetta dello Sport et le Corriere aujourd'hui.

La Sky, qui partageait jusqu'alors les droits TV avec Mediaset, serait à l'affût pour les récupérer si Mediapro ne répond pas aux injonctions de la Ligue. Mais pour l'heure, les italiens ne savent toujours pas sur quelle chaîne ils pourront suivre leur championnat favori. Et cela n'a rien de très rassurant pour la LFP et les clubs français...