Arsenal

Les premières pistes mercato de l'ère Unai Emery

Unai Emery a été nommé la semaine dernière à Arsenal.

Arsenal, qui vient de mettre fin au règne d'Arsène Wenger, devrait connaître un mercato plutôt agité, guidé par les envies de son nouvel entraîneur Unai Emery. Voici les premières pistes qui émergent depuis l'arrivée au pouvoir de l'ancien coach du PSG.

Il y a tout juste une semaine, Unai Emery était nommé manager d'Arsenal. Le début d'un nouveau cycle pour les Gunners, vingt-deux ans après les premiers pas d'Arsène Wenger du côté d'Highbury, qui devrait se poursuivre avec un mercato d'été plutôt animé, où le technicien basque va devoir composer une équipe à son image. Même si le board londonien ne lui accorde pas une enveloppe illimitée pour agir sur le marché des transferts (environ 80 millions d'euros), de nombreuses pistes sont déjà à l'étude...

Dans les buts : Rico plutôt que Leno ?

Le nom de Bernd Leno (26 ans/Leverkusen) circule depuis cet hiver, mais l'arrivée d'Emery semble avoir rebattu les cartes. De sources andalouses, l'ancien entraîneur du FC Séville aimerait récupérer Sergio Rico (24 ans) dans l'optique d'en faire le successeur de Petr Cech. Plus surprenant, il se dit aussi qu'il aurait proposé à Kevin Trapp (27 ans) de le rejoindre à Londres, après l'avoir pourtant relégué au rang de numéro 2 au PSG...

En défense : Sokratis en attendant Lichtsteiner

Sauf surprise, Papastathopoulos Sokratis sera la première recrue des Gunners cet été. Les médias britanniques annoncent que le défenseur grec de Dortmund, âgé de 29 ans, va prochainement s'engager contre un montant avoisinant les 18 millions d'euros. Il pourrait combler les départs éventuels de Mustafi et Chambers, sur qui Emery ne compte visiblement pas. À droite, ce dernier pourrait également ajouter Stephan Lichtsteiner à son effectif. Le latéral suisse (34 ans), en fin de contrat à la Juve, apporterait son expérience et permettrait d'opposer une réelle concurrence à Hector Bellerin.

Au milieu : Emery a gardé sa short-list du PSG

On l'a appris en début de semaine, le natif de Fontarrabia a tenté de rafler Fabinho au nez et à la barbe de Liverpool, le week-end dernier. Mais le brésilien n'est pas la seule piste qu'Emery a recyclée, puisque Jean-Michäel Seri (26 ans/Nice), Lorenzo Pellegrini (21 ans/Roma) et Dennis Praet (24 ans/Sampdoria), un temps suivis par le PSG, sont eux aussi annoncés dans le viseur d'Arsenal. Leurs clauses libératoires sont respectivement estimées à 40, 31 et 25 millions d'euros.

En attaque : le néant ?

Sous Wenger, Arsenal a déjà sorti la planche à billets l'été dernier avec Lacazette (recruté à Lyon pour 53 M€), puis cet hiver avec Aubameyang (recruté à Dortmund pour 64 M€), et l'on ne voit pas comment Emery pourrait convaincre ses dirigeants de faire de nouvelles folies dans ce secteur de jeu. Quelques noms ont filtré (Joao Felix, Andrija Zivkovic...), mais circulaient déjà dans les gazettes de transferts avant l'arrivée du basque.