OM par

Exploitation du Vélodrome : Arema se braque contre l'OM !

Commentaire(s)
L'OM n'est pas prêt de récupérer l'exploitation du stade Vélodrome...

Les relations se tendent entre l'OM et Arema, le gestionnaire du Vélodrome. Ce dernier vient d'annoncer la suspension des discussions entamées autour de l'exploitation du stade.

Jacques-Henri Eyraud n'a pas été tendre, la semaine dernière, avec Arema. Le président de l'Olympique de Marseille a vertement critiqué le gestionnaire du stade Vélodrome et regretté que les discussions engagées depuis maintenant huit mois pour que le club récupère l'exploitation de l'enceinte n'aient pas encore abouti. Pour rappel, l'OM paie un loyer annuel de 5 millions d'euros, auxquels s'ajoute une part variable liée aux résultats et à la billetterie.

Après avoir listé les points sur lesquels il aimerait pouvoir agir si l'OM devenait l'opérateur du "Vél'", lors d'une conférence de presse, Eyraud avait même menacé de faire construire un nouveau stade, quelques jours plus tard dans une interview à La Provence. Des propos qui n'ont pas reçu un très bon accueil du côté d'Arema. La société vient en effet de publier un communiqué où elle annonce que "les prises de paroles répétées de la direction du club" l'ont poussée à "suspendre les discussions entamées" autour de la gestion du Vélodrome.

"Après plusieurs mois de dialogue entre les parties en vue d’établir un partenariat durable et positif, les prises de paroles répétées de la direction du club résident à l’encontre d’Arema et de la Ville de Marseille nous conduisent aujourd’hui à devoir suspendre les discussions entamées", est-il indiqué. Le bras de fer est bel et bien lancé !

OM Vélodrome Eyraud Arema