L1

Noël Le Graët s'attaque aux fumigènes, et à la LFP

Noël Le Graët ne veut plus voir de fumigènes dans les stades de football.

Lors de l'assemblée fédérale de la FFF, qui avait lieu ce samedi à Strasbourg, le président Noël Le Graët, s'est exprimé sur la question des fumigènes, dans des propos rapportés par L'Équipe et s'est montré très offensif, taclant au passage la gestion du dossier par la Ligue : "Je demande à la Ligue, sinon la Fédération le fera," a t-il fermement menacé, "je vous donne ma parole d'honneur, de s'occuper sérieusement des affaires de sécurité. Je n'accepterai plus un seul fumigène." Pour rappel, de nombreuses fermetures de tribunes ont été prononcées cette saison par la Commission de Discipline de la LFP, sans réel effet sur les supporters concernés.

Le président de la FFF a déploré la gêne occasionnée par les engins pyrotechniques, notamment lors des coups d'envoi : "Ça n'existe plus que chez nous, des matches qui commencent avec dix minutes de retard à cause des fumigènes. Ce ne sont pas des paroles en l'air. Et il ne faut pas toujours repousser la faute sur les autres, dire que l'Etat est responsable de tout. Il faut arrêter tout ce cinéma." Les sanctions pourraient donc prendre une ampleur supplémentaire la saison prochaine.