Droits TV

La Serie A rejette son contrat avec Mediapro, futur diffuseur de la L1

Coup dur pour Mediapro

Avant de débarquer sur nos écrans, en 2020, Mediapro vient de perdre un gros contrat avec le championnat italien. Le groupe espagnol devait diffuser la Serie A à partir du mois d'août. 

Futur diffuseur de la Ligue 1 pour la période 2020-2024, Mediapro n'est pas à son coup d'essai en Europe. Le groupe espagnol, qui a également acheté les droits de la Serie A pour les saisons 2018 à 2021 contre 1,05 milliards d'euros, vient d'apprendre qu'il n'assurera pas la diffusion des matchs du championnat italien sur cette même période, la faute à une absence de garanties financières. 

La Sky Italia, actuel diffuseur, a mis la pression sur la Lega Serie A afin de forcer la non homologation du contrat liant les deux parties. Malgré tout, Mediapro a tenté, jusqu'hier, d'apporter suffisamment de garanties pour récupérer le contrat qui avait été résilié par la Cour de Milan, saisie par la Sky, au mois de mai. Le groupe espagnol a montré qu'il possédait 1,6 milliard d'euros pour payer le contrat le liant avec la Ligue, mais ce n'était pas suffisant pour les représentants de la Ligue italienne. 

"En ce qui concerne la déclaration publiée par Mediapro, la Lega Serie A annonce qu’il a reçu ce soir de nouvelles propositions par la même société espagnole, qui sera soumise demain à l’attention de l’Assemblée. D’une première analyse les propositions présentées ne sont pas rédigées selon le format prévu par l’annonce" expliquait, hier, la Lega Serie A, la société qui gère le championnat. Ce matin, après examination du dossier hispanique, les clubs italiens ont voté, à l’unanimité, l'exclusion des négociations de Mediapro, d'après le Corriere dello Sport. L'Italie doit donc se dépêcher de trouver un nouveau diffuseur pour le mois d'août, et la Ligue 1 va devoir se montrer méfiante...