CDM 2018

Les Belges l'ont mauvaise...

Thibaut Courtois a été particulièrement critique envers les Bleus.

La désillusion des Belges, vaincus en demi-finale de la Coupe du Monde par l'équipe de France hier, s'est traduite par les déclarations acides de certains joueurs après le match.

"Je préfère perdre avec cette Belgique que gagner avec cette France." La phrase prononcée par Eden Hazard, quelques minutes après le coup de sifflet final de la demie perdue par les Diables Rouges face aux Bleus (1-0), alimente les débats depuis mardi soir. Même si l'ancien Lillois l'a contrebalancée en saluant "l'efficacité défensive" des tricolores, cette déclaration vient en écho aux propos de son défenseur Vincent Kompany, qui estime que les belges n'ont "pas perdu contre une meilleure équipe".

Thibaut Courtois, lui, s'est montré beaucoup plus acide au moment d'analyser la performance des hommes de Didier Deschamps. "La France a un joué un anti-football", a lancé le dernier rempart des belges dans des propos repris par Nieuwsblad. "Je n'avais encore jamais vu un attaquant jouer aussi loin du but. C'est leur droit de jouer comme ça, parce qu'ils savent que nous avons du mal avec ça, mais ce n'est pas beau à voir [...] La France a bien défendu, mais c'est tout", a-t-il résumé, sans oublier de s'en prendre à l'arbitrage de l'uruguayen Mr.Cunha.

Martinez et De Bruyne restent fair-play

L'amertume de nos voisins est légitime, mais leur entraîneur Roberto Martinez a tout de même tenu à faire preuve de fair-play. "On avait le ballon, et il faut rendre hommage à la défense des Français. On a manqué de magie devant le but, et Lloris a fait les arrêts", a d'abord analysé le sélectionneur espagnol des Diables Rouges. "Il faut accepter le résultat, féliciter la France et lui souhaiter le meilleur pour la finale." Kevin De Bruyne abonde : "Agacé par la France ? Non, je joue à City, contre des équipes qui jouent dans leur camp 90% du temps. C'est le football. Ce que les français ont fait, ils l'ont très bien fait..." Voilà une manière plus élégante de quitter le Mondial.