CDM 2018

Paul Pogba et Samuel Umtiti veulent "faire péter la France"

Pogba et Umtiti ont des idées

Ce mardi, toute la France célébrait la qualification pour la finale de la Coupe du Monde. Et forcément, personne ne veut que cette fête populaire s'arrête dimanche face à la Croatie. Et encore moins Paul Pogba et Samuel Umtiti, qui comptent bien "faire péter" l'Hexagone avec une deuxième étoile.  

Les images des Champs Élysées et de toute la France ont probablement donné des idées à Paul Pogba et toute sa bande de l'Équipe de France. Mettant en scène leurs danses et célébrations de victoires tout au long du Mondial, les Bleus ne sont plus qu'à un match d'un deuxième sacre en Coupe du Monde. Le douloureux souvenir de 2016, à savoir une défaite face au Portugal en finale de l'Euro, les hommes de Deschamps ne veulent pas tout gâcher. 

"On est arrivé tellement loin pour lâcher que j'espère vraiment ne pas perdre cette finale et passer de bonnes vacances. Celles de 2016 n'étaient pas bonnes. Je connais le goût de la défaite en finale, c'est vraiment pas bon, très amer" se rappelle Pogba. "Cette finale, on ne va pas l'aborder pareil qu'à l'Euro, on veut vraiment bien finir, avec le sourire. Pour moi, je n'ai pas d'étoile, j'en veux une, je veux aller en chercher une. Ça va être une finale de CDM, on va jouer contre des grands joueurs. Ce sera un très très gros matchs. 2 équipes et une coupe". 

En ce 12 juillet, 20 ans jour pour jour après le sacre de Zinédine Zidane, Didier Deschamps et du groupe France, les Bleus veulent imiter leurs grands frères pour offrir une immense fête populaire aux quatre coins de l'hexagone. "On est dans notre bulle, on ne prend pas trop conscience qu'en France, c'est la folie. Il y a quelque chose de grand, tout un peuple derrière nous qui attend cette CDM. Ça ne donne pas de pression mais de l'envie de faire encore les efforts sur un match pour gagner. On sent que toute la France et tous les Français sont avec nous" juge Umtiti. "On veut faire péter la France, on a vu des photos c'était extraordinaire. On veut voir ça avec les joueurs en train de sauter, avec toute la France, tous nos proches" prévient, de son côté, Pogba. Celui qui s'est forgé une armure de leader pendant ce périple russe n'a désormais qu'une phrase en tête : "une finale, ça ne se joue pas, ça se gagne"