Officiel par

L'UEFA étend la durée de suspension de Samir Nasri !

Commentaire(s)
Samir Nasri suspendu plus longtemps que prévu

Suspendu six mois pour infraction aux règles antidopage en février dernier, Samir Nasri a subi un allongement de peine de la part de la commission de discipline de l'UEFA. Désormais, le milieu devra attendre le 1er janvier 2019 pour rejouer.

Libre de tout contrat depuis le mois de janvier dernier, et sa rupture de contrat avec Antalyaspor, Samir Nasri va devoir encore attendre quelques semaines pour trouver un nouveau club. En effet, sa peine de 6 mois de suspension pour des des infractions aux règles antidopage a été rallongée, ce mercredi, par l'UEFA. L'instance européenne a décidé de le suspendre, au total, à 18 mois, soit 12 mois de plus que le jugement en première instance annoncé au mois de février dernier. 

Mais concrètement, Nasri a encore 4 mois de suspension à purger, puisque l'UEFA prend en compte le 1er juillet 2017 comme date de début de suspension. Le milieu, libre de tout contrat, devra donc patienter encore un peu puisqu'il sera autorisé à rejouer en match officiel le 1er janvier 2019. Cependant, il va pouvoir s'entraîner très bientôt puisqu'il peut retrouver les séances avec n'importe quel groupe professionnel à compter du 1er novembre 2018. Pour rappel, l'ancien Marseillais n'a pas disputé le moindre match depuis la fin de l'année 2017. 

Nasri Dopage