L1

Qui est Rafael Leão, la nouvelle pépite du LOSC ?

Rafael Leão débarque à Lille

Le Lille OSC a peut-être recruté un phénomène en la personne de Rafael Leão ! Les dirigeants, qui ont été contactés directement par l'agent du jeune portugais, n'ont pas hésité à se jeter sur l'occasion lorsqu'elle s'est présentée. Découverte de ce joyau formé au Sporting Portugal et qui arrive libre de tout contrat. 

Il suffit de regarder les nombreux prétendants de Rafael Leão pour comprendre les qualités du très jeune attaquant : Manchester City, Salzbourg, Dortmund, l'Inter... À seulement 19 ans, le nouveau Dogue connait une éclosion plutôt précoce, lui qui a déjà évolué avec le maillot de la Seleçao sous toutes les catégories d'âges, excepté les A. Longiligne (1m88), l'attaquant de pointe, capable de s'exporter sur un côté, a déjà fait ses preuves la saison passée avec l'équipe réserve du Sporting Portugal. 

Dans un style qui peut faire penser à Kylian Mbappé (toutes proportions gardées, évidemment), Leão a montré toutes ses qualités en Ledman Liga Pro (2ème division portugaise), mais surtout en Youth League. S'il a inscrit 6 buts et délivré 1 passe décisive en 11 apparition en D2, ses statistiques chez les jeunes sont détonnantes (5 buts, 3 passes en 6 matchs, face à l'Olympiakos, la Juve, Salzbourg ou le Barça).

Une rupture de contrat qui ne passe pas... 

Ses bonnes prestations ont poussé Jorge Jesus, l'entraineur du Sporting la saison passée, a faire appel à lui à 5 reprises avec les pros. Après un premier but en Coupe du Portugal (face à Oleiros, au mois d'octobre) où il marque après 16 minutes de jeu, il enchaîne deux premières entrées timides le 11 février face à Feirense (21 minutes) et Astana le 22 février en C3 (16 minutes). Mais Leão va se ressaisir et s'illustrer contre Moreirense en délivrant une passe décisive au mois de février (après un rush de plus de 40 mètres où il dribble 3 joueurs), avant de marquer début mars face à Porto en championnat (à seulement 18 ans). De quoi montrer toutes ses qualités athlétiques -rapide, bon dribbleur et un vrai sens du but- aux yeux des scouts du monde entier ! Malheureusement, une blessure musculaire l'a stoppé en plein envol et l'a écarté durant toute la fin de la saison. 

À l'image de Ricardo Quaresma ou Cristiano Ronaldo (son idole), Leão avait toutes les cartes entre les mains pour s'imposer au Sporting. Mais les évènement survenus en fin de saison dernière l'ont conduit à casser son contrat, au même titre que William Carvalho, Rui Patricio ou encore Gelson Martins. Très critiqué du côté de Lisbonne, le nouveau Dogue est notamment pointé du doigt en raison d'une certaine nonchalance et d'un mauvais entourage. Les supporters lisboètes n'ont d'ailleurs pas digéré son départ, alors qu'il avait un boulevard pour s'imposer à l'Estádio José Alvalade XXI. Désormais, cette histoire semble derrière lui, et Rafael Leão aimerait rugir de plaisir du côté de Pierre Mauroy.