Nice par

Boudebouz voulait venir, mais...

Commentaire(s)
Boudebouz a failli retrouver la Ligue 1

Cet été, Nice n'a pas réussi son habituel coup de dernière minute au mercato. Plus surprenant, le marché des transferts était fermé dès 23h30 sur la Côte d'Azur... L'Equipe, dans son édition de ce samedi, permet de comprendre pourquoi : le Bétis Séville a fermé la porte. À la recherche d'un meneur de jeu, le Gym s'est penché sur le dossier de Ryad Boudebouz. 

Dans la veine du dossier Younès Belhanda, clos il y a deux ans de la même manière au même moment, les dirigeants ont longtemps discuté avec leurs homologues sévillans. Et si le meneur de jeu semblait enclin à rejoindre la Ligue 1, son club a décidé de fermer la porte, tard dans la soirée. Suffisamment tôt pour clore le mercato trente minutes avant minuit, mais trop tard pour explorer une nouvelle piste.

NICE BOUDEBOUZ BETIS SéVILLE MERCATO
Commentaire(s)