Amiens par

Au chômage, Issa Cissokho pointe du doigt la gestion de son cas à Amiens

Commentaire(s)
Issa Cissokho, ici sous les couleurs d'Angers en 2017.

Arrivé il y a un an à Amiens, Issa Cissokho n'a pas été conservé par le club de la Somme. Une surprise pour celui à qui Christophe Pélissier avait pourtant affiché sa confiance pour la saison à venir. "Une prolongation était dans les tuyaux. On m’en avait parlé… J’ai même gardé le message de l’entraîneur qui me dit qu’il est OK et celui dans lequel je le remercie", raconte le latéral droit à nos confrères de 20 Minutes. "Puis, à une semaine de la reprise, j’apprends par une autre personne que je ne suis pas gardé. Je l’ai mal pris. L’entraîneur ne m’a même pas appelé… J’étais très déçu. Je m’étais projeté avec ma famille, ma petite fille devait faire sa rentrée là-bas. Il a fallu revoir tous les plans. Je pense qu’ils sont quand même un peu responsables de ma situation actuelle."

Au chômage, le joueur de 33 ans s'entraîne actuellement avec Vertou, pensionnaire de National 3, en attendant de trouver un nouveau point de chute. Contacté par des clubs italiens, espagnols, belges ou encore norvégiens, il ne dirait pas non à un retour au FC Nantes, où il a évolué entre 2010 et 2015. "Je sais que mon nom a été soufflé. Mais, c’est rare un joueur qui quitte Nantes et qui y revient. En tout cas, ça serait beau si ça se faisait…"

NANTES AMIENS ISSA CISSOKHO PéLISSIER
Commentaire(s)