Amiens par

Ganso dévoile ses ambitions en Ligue 1

Commentaire(s)
Ganso a quitté Séville pour s'engager à Amiens cet été.

Prêté par le FC Séville, Ganso espère pouvoir prétendre rapidement à une place dans le onze amiénois. La quête d'un temps de jeu conséquent est justement la raison qui l'a amené à s'engager en faveur des pensionnaires de Ligue 1, un championnat qu'il assure avoir déjà étudié...

Véritable attraction du mercato à Amiens, voire même à l'échelle de la Ligue 1, Ganso était présenté ce vendredi dans la Somme. Le milieu de terrain prêté (avec option d'achat) par le FC Séville s'est dit "heureux et honoré par l'invitation d'Amiens", qui va lui permettre de "retrouver du temps de jeu" dans un championnat "très technique" après son échec en Andalousie. "Cela m'a rendu triste car je m'attendais à jouer plus (à Séville, ndlr). Ici, je pense qu'il y aura moins de pression et davantage de temps de jeu", a-t-il confié dans une salle de presse comble.

Même si son choix peut paraître surprenant, Ganso sait où il a mis les pieds et assure avoir suivi l'évolution du championnat de France ces dernières années. "Je connaissais Amiens parce que je suivais la Ligue 1 française", a confié le joueur de 28 ans. "Je connais Neymar, bien sûr, mais je connais aussi d'autres joueurs : Gabriel Boschilia (Nantes), Stevan Jovetic (Monaco)..." Le brésilien a également entendu parler de celui dont il va reprendre le flambeau dans l'entre-jeu amiénois : Gaël Kakuta, qui s'est relancé la saison dernière avant de repartir au Rayo Vallecano cet été.

À Amiens, où l'on se défend d'avoir voulu réaliser "un coup marketing ou médiatique", selon les termes employés par le responsable du recrutement John Williams, on espère voir Ganso débuter dès la semaine prochaine en Ligue 1, face au LOSC au stade de la Licorne (5e journée). "On verra s'il sera prêt", a indiqué l'entraîneur Christophe Pélissier. "Maintenant, au travail !", a abondé son nouveau joueur.

FC Séville Amiens Ganso