France

Olivier Giroud savoure la fin de sa longue période de disette

Olivier Giroud n'avait plus marqué depuis dix matchs !

En inscrivant le deuxième but des Bleus face aux Pays-Bas, Olivier Giroud a offert une victoire importante à la France, mais aussi débloqué son compteur but, inchangé depuis le mois de mai.

Muet depuis dix matchs sous le maillot frappé du coq (son dernier but remontait au 28 mai contre l'Irlande), critiqué par ses plus fidèles détracteurs pour ne pas avoir marqué le moindre but durant la Coupe du Monde, Olivier Giroud a répondu aux critiques et renforcé sa réputation de joueur au mental indestructible, en inscrivant le but de la victoire des Bleus, dimanche soir face au Pays-Bas (2-1). Une libération pour l'attaquant tricolore... "Oui bien sûr. Je commençais à gamberger un peu", a-t-il avoué après la rencontre.

Passé au quatrième rang des meilleurs buteurs de l'histoire de l'équipe de France, Giroud est enfin sorti de cette longue période de disette. "Ça faisait pas loin de dix matches que je n’avais pas marqué. Pour un attaquant, il y a toujours des périodes comme ça. Des périodes où on marque beaucoup de buts et d’autres où il faut se réfugier dans le travail. La persévérance et la pugnacité sont des valeurs importantes pour un attaquant et j’ai eu la chance de recevoir un bon ballon de Benjamin Mendy. Je suis content pour l’équipe et pour moi."

Didier Deschamps, qui n'a jamais lâché son buteur, était lui aussi tout heureux de le voir retrouver le chemin des filets. "Je suis très content pour Olivier, ça arrive pour des attaquants d’avoir des périodes où ils sont moins efficaces, mais il nous donne la victoire ce soir", a souligné le sélectionneur. "Comme je l’ai dit même avant la Coupe du Monde, il est injustement critiqué, on ne peut pas lui demander de faire ce que font d’autres attaquants. C’est le 32e but qu’il met, il est dans un rôle différent."