Real Madrid

Julen Lopetegui vole au secours de Karim Benzema

Le Real Madrid n'a plus marqué depuis 4 matches en championnat. Au coeur des critiques, Karim Benzema qui n'a plus marqué depuis le 1er septembre mais qui a reçu le soutien de son entraineur Julen Lopetegui après la défaite contre le CSKA Moscou (1-0) en Ligue des Champions.

Cinq heures et dix-neuf minutes, c'est le temps depuis lequel le Real Madrid n'a plus fait trembler les filets. Pour la première fois depuis 2007, une époque où Fabio Capello était aux commandes, les Merengue ont enchaîné trois matchs sans inscrire le moindre but, c'est dire le mal profond qui touche la formation madrilène. Bien entendu, dans pareil cas, c'est sur les attaquants que s'abattent les critiques au lendemain d'un nouveau couac sur la pelouse du CSKA Moscou (1-0, 2e journée de C1). Un joueur en particulier se retrouve au coeur des diatribes : Karim Benzema.

Promu capitaine par Julen Lopetegui, il a réalisé un nouveau match sans, lui qui n'a plus marqué depuis plus d'un mois maintenant. Trouvé 49 fois par ses partenaires, il a tenté sa chance à 4 reprises, mais n'a cadré aucun tir (il a touché la transversale de la tête) et a perdu presque tous ses duels (1 sur 9). Une prestation qui lui vaut un article chez nos confrères de Marca, avec un titre pour le moins éloquent : "la dernière vie de Karim Benzema". On peut y lire que l'international français a "de nouveau fait preuve de paresse à certains moments" et que les supporters Madrilènes réclament désormais sa sortie du onze de départ pour laisser sa chance à Mariano Diaz, jugé beaucoup plus entreprenant lors de son entrée en jeu hier soir. "Il en a fait plus en 30 minutes que Benzema en 90", résume le journal AS au sujet du dominicain.

Pour aller à contre-courant du flot de critiques à l'encontre de Benzema, il fallait bien une intervention de son entraîneur. Loin d'affirmer que son attaquant est dans une bonne passe, il a élargi le problème à l'échelle de toute son équipe. "Pour parler de Karim, il a très bien débuté la saison", a d'abord rappelé Lopetegui. "Mais nous n'avons pas marqué beaucoup de buts dernièrement et ce n'est pas seulement son problème. Comme le reste de l'équipe, il n'a pas été en réussite. Mais je suis tranquille. Avec les occasions que nous avons, nous allons finir par marquer. C'est actuellement le problème de tous les joueurs offensifs. Karim ne peut pas être tenu comme seul responsable."