LDC

Un formidable PSG éclipse l'Étoile Rouge de Belgrade (résumé et notes)

Neymar porte Paris

Décevant face à Liverpool, Paris a fait vibrer le Parc des Princes ce mercredi soir, grâce à son maestro Neymar, auteur d'un triplé, face à l'Étoile Rouge de Belgrade. Au final, une large victoire 6-1 pour des Parisiens sans scrupules. 

Ligue des Champions - 2ème journée (Groupe C)
Paris Saint-Germain - Étoile Rouge de Belgrade : 6-1 (4-0). 
Buts : Neymar (20, 22, 81e), Cavani (37e), Di Maria (42e), Mbappé (70e) pour le PSG. Marin (74e) pour l'Étoile Rouge. 

Avant Liverpool et la première journée de Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain se voyait déjà en haut de l'affiche. Redescendus sur terre après une défaite douloureuse et tellement méritée, les hommes de Thomas Tuchel ont montré -depuis- un bien meilleur visage en championnat, ne laissant que quelques miettes à leurs adversaires. Rennes, Reims et Nice se sont cassés les dents face au mur parisien, de plus en plus compact et agressif à la récupération du ballon. Ce mercredi, à une horaire inhabituelle (19h00), Paris retrouvait la Ligue des Champions face à l'Étoile Rouge de Belgrade au Parc des Princes. L'enceinte parisienne organisait d'ailleurs en amont de la rencontre un hommage à Charles Aznavour, qui s'est éteint à l'âge de 94 ans dans la nuit de dimanche à lundi.

Tout de noir vêtu -non pas en l'honneur du chanteur mais simplement pour le marketing- la troupe francilienne du chef d'orchestre Thomas Tuchel a réalisé un récital face à des Serbes sans voix, étouffés par les assauts parisiens. Dès les premières minutes de la rencontre, l'enceinte de la capitale s'embrase à chacune des accélérations du virtuose Neymar, étincelant ce soir. Dans son nouveau poste de meneur de jeu, où il a la possibilité de dicter le ton de la partie, l'Auriverde remet la samba au goût du jour en faisant danser ses adversaires et lever les foules. À ses côtés, le maestro Marco Verratti -qui a tant manqué à Anfield, rayonne aussi dans l'entre-jeu, par son implication défensive et son pressing incessant. De quoi faire douter les Serbes, en pleine confiance après le nul obtenu face à Naples lors de la 1ère journée. Ces derniers sont surtout invaincus lors des 34 dernières rencontres toutes compétitions confondues (26 victoires, 8 nuls).

Un Neymar for me, for me, formidable. 

Pourtant sur le terrain, Paris prend très vite les devants. Sur sa 5ème faute provoquée, au bout de seulement 20 minutes, Neymar punit les Rouge-et-Blanc en bottant merveilleusement bien un coup-franc, aux 20 mètres. Trois minutes plus tard, il double la mise après un une-deux aux abords de la surface avec Kylian Mbappé (2-0, 23e). Le tempo accélère pour les joueurs de l'Étoile Rouge qui restent encore dans le match grâce aux exploits de Borjan, le portier (27e, 30e...). En revanche, il ne peut rien faire face au numéro d'Edinson Cavani, à la création et à la finition du 3ème but parisien (37e), tout comme sur le 4ème but du PSG (42e). Meunier, sur son côté droit, adresse un centre fantastique de l'extérieur du droit pour Di Maria, qui la pousse au fond de l'extérieur du gauche. 

Au retour des vestiaires, le PSG conserve ce pressing constant et assiège les cages de Borjan. Toujours aussi motivé à briller malgré le score fleuve, le portier s'illustre devant Neymar (52e), Mbappé (48e, 56e), ou encore Di Maria (70e). Il s'incline, en revanche, sur un nouveau chef d'oeuvre de Neymar, qui trouve Bernat d'une fantastique louche par dessus la défense. L'Espagnol n'a plus qu'à offrir ce 5ème but à Kylian Mbappé en une touche (70e). Si Paris se dirige vers une fin de match tranquille, la symphonie francilienne est légèrement gâchée par une fausse note, la réduction du score de Marko Marin (74e). Avant de tirer sa révérence à la 81ème minute, en sortant sous les applaudissements de son jardin, Neymar s'offre un triplé avec un nouveau coup-franc fantastique, qui laisse Borjan scotché sur sa ligne (81e). Certes, ce n'était que Belgrade en face, mais c'est en brillant de cette manière que Neymar pourra emmener le PSG au pays des merveilles....

LES NOTES

PSG : Areola (6) - Meunier (7), T.Silva (7), Kimpembe (7), Bernat (6) - Verratti (8), Rabiot (7) - Mbappé (6), Neymar (9,5), Di Maria (7) - Cavani (6).

BEL : Borjan (5) - Stojkovic (2), Degenek (3), Savic (3), Rodic (2) - Jovicic (2), Kristic (3) - Simic (2), Causic (3), Marin (3,5) - Ben Nabouhane (2). 

12 photos : Matchs : Paris SG - Étoile Rouge Belgrade 6-1