L.Europa

Rennes chute à Astana (analyse)

Le Stade Rennais est tombé sur la pelouse d'Astana (2-0), ce jeudi après-midi en Ligue Europa.

Dans une Astana Arena en ébullition, le Stade Rennais a subi la loi des joueurs kazakhs, s'inclinant (2-0), ce jeudi après-midi, à l'occasion de la 2ème journée de la phase de groupes de la Ligue Europa.

Ligue Europa - 2ème journée (Groupe K)
FK Astana - Stade Rennais FC : 2-0 (0-0)
But : B.Zainutdinov (64ème), M.Tomasov (90ème+1) pour le FK Astana.

LE FAIT DU MATCH

Rennes attend d'être mené pour jouer... Les Rouge-et-Noir ont connu un match difficile sur le synthétique de l'Astana Arena. Après 30 premières minutes passées à subir, les Bretons ont repris possession du cuir, sans se montrer réellement menaçants. En seconde période, les protégés de Sabri Lamouchi ont affiché les mêmes lacunes sur le plan offensif. L'ouverture du score kazakh les a certes réveillés, à l'image de la volée surpuissante de Ramy Bensebaini qui a trouvé les montants (85ème), mais ce réveil s'est avéré trop tardif et vain.

LES BUTS

1-0 (64ème) : Astana passe en tête ! À droite, Tomasov botte le corner et centre à destination du premier poteau. Zainutdinov se défait alors du marquage de Benjamin André et place une tête puissante. Abdoulaye Diallo, fusillé, doit s'incliner, pris sur sa gauche.

2-0 (90ème+1) : Astana se donne de l'air et crucifie les Rennais ! Sur un contre éclair, Marin Tomasov est lancé dans la profondeur grâce à une belle déviation de la tête de Janga. Arrivé au duel face à Abdoulaye Diallo, le Croate décoche une frappe puissante du pied droit, qui va se loger sous la barre transversale du portier breton, impuissant.

L'HOMME DU MATCH

Clément Grenier (Stade Rennais). Le meneur de jeu du club breton a fait preuve d'une belle aisance technique sur le synthétique de l'Astana Arena. Il a très souvent tenté d'accélérer le jeu et de créer des décalages, notamment dans le temps fort rennais en fin de rencontre. Malheureusement pour les Rouge-et-Noir, ses coéquipiers de la ligne offensive ont été bien moins inspirés que lui.

LES CONSÉQUENCES

Vainqueurs face à Jablonec lors de la première journée, les Rennais ont plutôt logiquement chuté au Kazakhstan. Les protégés de Sabri Lamouchi n'ont pas montré grand chose au cours de cette partie et semblaient clairement venus pour jouer le nul. Objectif finalement non atteint... Avec ce revers, le SRFC (3 points) recule à la deuxième place de la poule K derrière son bourreau du jour, en attendant le résultat de Jablonec - Dynamo Kiev qui se jouera en soirée (21 heures). Quoiqu'il arrive dans cette rencontre, les Rouge-et-Noir devront impérativement s'imposer face aux Ukrainiens, le 25 octobre prochain (21 heures) au Roazhon Park, à l'occasion de la 3ème levée.