L.Europa

L'OM n'est pas guéri ! (résumé et notes de Limassol-OM)

L'OM a été rattrapé sur le fil par l'Apollon Limassol (2-2), ce jeudi soir en Ligue Europa.

Ce jeudi soir, l'OM a confirmé ses grandes difficultés du moment en concédant le nul sur la pelouse de l'Apollon Limassol (2-2), à l'occasion de la 2ème journée de la phase de groupes de la Ligue Europa. Les Phocéens menaient pourtant de deux buts à vingt minutes du terme de la rencontre...

Ligue Europa - 2ème journée (Groupe H)
Apollon Limassol - Olympique de Marseille : 2-2 (0-0)
Buts : S.Markovic (74ème), E.Zelaya (90ème) pour Apollon Limassol ; D.Payet (50ème), Luiz Gustavo (67ème) pour l'OM.

La partie démarrait tambour battant entre deux formations tombées lors de la journée inaugurale et bien décidées à se relancer. L'OM se montrait menaçant en premier et était même tout proche d'ouvrir le score sur sa première vraie incursion dans le camp chypriote. Malheureusement pour les Phocéens, Kostas Mitroglou, de la tête, n'attrapait pas le cadre sur une merveille de centre signée Maxime Lopez (2ème). Suite à ce frisson, Limassol prenait le contrôle du cuir et du match. Sans victoire sur la scène européenne depuis 2014, le club chypriote faisait belle impression devant ses supporters, enchaînant les séquences techniques de qualité. Mais Marseille ne s'en laissait pas compter et reprenait du poil de la bête.

Sur une reprise de volée de Luiz Gustavo, repoussée par le gardien adverse et un défenseur, l'ouverture du score était encore proche (21ème). La suite de la première période était beaucoup moins agréable à suivre, les Marseillais de Rudi Garcia éprouvant d'énormes difficultés à se faire trois passes de rang. Les approximations techniques se faisaient légion et le doute semblait s'installer peu à peu chez les Phocéens. Une impression confirmée en fin de premier acte lorsque l'Apollon flirtait avec le premier but de la rencontre. Heureusement pour l'OM, Yohann Pelé sauvait les siens en détournant avec brio une tête d'Emilio Zelaya, consécutive à un corner botté par Joao Pedro (39ème).

L'OM fait des étincelles puis fait pschitt...

Au retour des vestiaires, Rudi Garcia lançait deux hommes frais dans la partie : Valère Germain et Bouna Sarr, qui remplaçaient respectivement Kostas Mitroglou, décevant, et Hiroki Sakai, touché à la cheville. Le technicien marseillais retrouvait d'ailleurs le sourire cinq minutes après la reprise, appréciant à sa juste valeur un exploit individuel de Dimitri Payet. Ce dernier, après un petit pont sur Richard Soumah, décochait une frappe gagnante et lançait idéalement son équipe vers le succès (0-1, 50ème). Entré à la pause, Bouna Sarr se montrait ensuite décisif avec un sauvetage exceptionnel, sur sa ligne, sur une tête d'Anton Maglica (66ème). Un des tournants du match puisque Luiz Gustavo doublait la mise sur l'action qui suivait, d'une frappe puissante à ras de terre (0-2, 68ème).

Devant au tableau d'affichage de deux buts, l'OM pensait alors filer vers une victoire méritée et plutôt tranquille. Mais il n'en était rien... Les joueurs de l'Apollon ne baissaient pas les bras et Sasa Markovic, d'une frappe magistrale décochée du droit depuis l'extérieur de la surface, trouvait la lunette opposée de Pelé, impuissant (1-2, 74ème). Passeur décisif sur l'action, Fotis Papoulis ratait ensuite de peu l'égalisation sur une frappe qui terminait sa course au ras des montants (77ème). Sur le reculoir, l'OM finissait finalement par craquer et payait son apathie défensive. Ainsi, Zelaya ne se faisait pas prier pour tromper Pelé et renvoyer l'OM dans les cordes, dans ses doutes et dans ses questionnements (2-2, 90ème+1). Les regrets seront à coup sûr nombreux chez les Olympiens, troisièmes de la poule (1 point), et qui s'apprêtent désormais à rencontrer la Lazio de Rome par deux fois...

LES NOTES DE L'OM

Marseille : Pelé (5) - Sakai (5) puis Sarr (5,5), Kamara (5,5), Caleta-Car (4), Amavi (4) - Strootman (4), Luiz Gustavo (7) - Lopez (4,5), Payet (Cap.) (7), Radonjic (4) - Mitroglou (4) puis Germain (4,5).