France par

Mamadou Sakho revient sur ses deux années de galère

Commentaire(s)
Mamadou Sakho est de retour en équipe de France.

De retour à Clairefontaine depuis lundi, Mamadou Sakho s'est confié sur les médias de la FFF sur les deux années qui ont suivi sa dernière sélection en Bleu, en mars 2016.

Deux ans et demi après sa dernière sélection (le 29 mars 2016 contre la Russie), Mamadou Sakho a été rappelé en équipe de France par Didier Deschamps, pour les matchs contre l'Islande (jeudi) et l'Allemagne (16 octobre). Une libération pour le défenseur de Crystal Palace, qui a vécu des moments très compliqués depuis sa dernière apparition sous le maillot Bleu. "Je suis content, content aussi pour mes proches, qui ont partagé tous ces bad (mauvais) moments avec moi", a-t-il confié dans un entretien posté sur le compte Twitter de l'EdF.

Contrôlé positif à un brûleur de graisse en mars 2016, l'ancien Parisien avait dû se priver de l'Euro en France avant d'être blanchi par la commission de discipline de l'UEFA. Un coup dur parmi d'autres, comme sa mise au placard à Liverpool pour un écart de conduite qui n'était pas passé auprès de Jürgen Klopp, quelques semaines plus tard. "J'ai une mentalité qui me permet de prendre beaucoup de recul sur les choses de la vie", relativise Sakho, qui a ensuite connu une saison 2017-2018 tronquée par les blessures.

"Je me dis qu'il y a toujours pire. Ma carrière est à l'image de ma vie, c'est-à-dire que rien ne m'a été donné", analyse-t-il, à 28 ans. "J'ai bossé dur pour aller chercher ce que j'ai aujourd'hui. J'avance avec cette mentalité, quand je traverse un moment plus compliqué, je ne regarde jamais en arrière et j'avance. J'avais dit que je n'allais jamais m'arrêter de bosser tant que je ne portais pas de nouveau le maillot de l'équipe de France." Voilà qui est chose faite, ou presque...

France Mamadou Sakho