TFC

Casanova tente d'expliquer la mauvaise passe de Toulouse

Casanova et le TFC n'arrivent pas à relever la tête.

Eliminé par Lorient dès son entrée en lice dans la Coupe de la Ligue (0-1, 16e de finale), Toulouse a encore affiché d'immenses difficultés sur sa pelouse hier soir. Alain Casanova, qui a tout de même trouvé la qualification lorientaise bien payée, admet que son équipe n'est "pas dans une bonne spirale" (3 défaites consécutives, 8 matchs sans victoire toutes compétitions confondues) et qu'elle a du mal à retrouver le jeu fluide qu'elle proposait en début de saison.

"On n'est pas dans une bonne spirale. On paie cher la moindre erreur. Lorient concrétise sur sa seule occasion. C'est une grande frustration pour le club, pour les supporteurs, pour moi", a d'abord résumé l'entraîneur du TFC. "On a un déficit de confiance. Ça se voit dans le jeu en première intention. On est moins fluide. On rate des choses qui semblent facilement réalisables. Il faut continuer à travailler, à être positifs et bien se préparer pour aller à Strasbourg. Je suis frustré par cette élimination. Mais il faut savoir faire le dos rond, travailler et rester optimiste."