Football Leaks

Le PSG s'est arrangé avec l'UEFA pour le fair-play financier...

par
Le PSG a négocié directement avec les patrons de l'UEFA.

De nouveaux document de Football Leaks, dévoilés par le site Mediapart, montrent que le Paris Saint-Germain et l'UEFA ont négocié un accord à l'amiable pour satisfaire aux règles du gendarme financier de l'instance européenne.

Voilà une affaire qui va faire grand bruit... Selon les informations collectés par Mediapart et un collectif de journalistes européens qui ont analysé près de 70 millions de documents confidentiels, le Paris Saint-Germain aurait violé les règles du fair-play financier (FPF). Des faits qui auraient été couverts par les responsables de l’UEFA de l’époque, à savoir Michel Platini, ancien président de l'instance, et Gianni Infantino, désormais président de la FIFA.

Pour éviter au PSG l'exclusion des compétitions continentales, les deux hommes auraient accepté de s'arranger en coulisses avec le président du club parisien, Nasser Al-Khelaïfi, et son bras doit, Jean-Claude Blanc. En effet, une série de documents montre les échanges, réunions de négociations et compromis confidentiels entre les différents protagonistes pour permettre au PSG de rester dans les clous du fair-play financier.

Des accords qui ont permis aux Rouge-et-Bleu de passer entre les mailles du filet... jusqu'à l'été 2017 et les transferts faramineux de Neymar et Kylian Mbappé. D'abord blanchi le 13 juin dernier pour des "raisons politiques" selon les documents Football Leaks, le PSG a vu l'enquête être relancée au mois de septembre par la Chambre de jugement de l'ICFC, qui a saisi à nouveau la chambre d'instruction "pour un examen plus approfondi".