PSG

Zlatan Ibrahimovic a tenté de faire capoter son transfert du Milan à Paris !

Zlatan Ibrahimovic lors de sa présentation au PSG en 2012.

Dans le livre qu'il s'apprête à sortir sur sa carrière, Zlatan Ibrahimovic revient notamment sur son transfert du Milan AC au PSG, à l'été 2012. Sans concession, il explique qu'il a tout fait pour le faire capoter...

Ce n'est pas un secret, Zlatan Ibrahimovic ne voulait pas quitter le Milan AC à l'été 2012. Plusieurs fois dans les années qui ont suivi, on a prêté à l'attaquant suédois l'intention de retourner chez les Rossoneri, où il évoluait depuis 2010, et dans un livre autobiographique qu'il s'apprête à faire publier, il confirme que son transfert au Paris St-Germain n'a pas été conclu à son initiative. Au contraire, il a presque été forcé si l'on en croit les propres révélations du joueur !

Après qu'Adriano Galliani lui a certifié qu'il ne le vendrait pas, Ibrahimovic a été tellement déçu d'apprendre que le président Milanais avait bouclé son transfert avec le PSG qu'il a tout tenté pour le faire capoter, dès ses premiers échanges avec le directeur sportif de l'époque, Leonardo. "Quand j'ai parlé à Mino (Raiola, son agent, ndlr), je lui ai dit que nous rendrions la tâche difficile au PSG", explique-t-il dans son livre "Je suis le football", dont certains extraits sont dévoilés par Aftonbladet et traduits par nos confrères de Foot Mercato.

"Deuxièmement, je voulais garder le même salaire que je recevais à Milan et je voulais qu’ils disent quelque chose du genre : 'Mec, tu exagères complètement, c’est assez.' C’était un moyen de les faire se retirer", poursuit Ibrahimovic. "Puis j’ai dit à Mino d’ajouter plein de choses (dans le contrat, ndlr) et je les ai énumérées les unes après les autres. Quand nous sommes partis, j’ai dit à Helena (sa femme, ndlr) qu’ils ne l’accepteraient jamais, qu’il n’y avait aucune chance."

À sa grande surprise, le PSG, déterminé à faire de lui la tête de gondole d'un projet qui n'en était encore qu'à ses balbutiements, a accepté toutes ses doléances. "Au bout de vingt minutes à peine, Mino m’a rappelé et tout ce qu’il a dit était : 'Tu as tout.' Après cela, il n’y avait plus de retour, alors j’ai dit 'd’accord, prépare tout' parce que je suis un homme qui tient parole. Quand je dis quelque chose, je le tiens." Transféré à contre-coeur, Zlatan a ensuite passé quatre ans à Paris, avant son départ pour Manchester United en 2016. Malgré la possibilité de retourner au Milan, il a préféré poursuivre sa carrière de l'autre côté de l'Atlantique, en rejoignant Los Angeles en mars dernier.