LDC par

Séduisant mais frustré par City, l'OL devra lutter jusqu'au bout (résumé et notes)

Commentaire(s)
Ndombele a encore été très bon

Malgré un très bon match et un doublé de Maxwel Cornet, l'Olympique Lyonnais a été rejoint à deux reprises par Manchester City et concédé un match nul sur sa pelouse lors de la 5e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions (2-2). Bruno Genesio et sa bande devront impérativement éviter la défaite à Donetsk. 

Ligue des Champions - 5ème journée 
Olympique Lyonnais - Manchester City : 2-2 (0-0)
Buts : Cornet (55ème, 81ème) pour l'OL, Laporte (62ème), Agüero (83ème) pour City

Ce match-là aurait presque dû représenter un bonus. Au lieu de ça, après des points bêtement perdus contre Hoffenheim (2-2) et, plus globalement, à une incapacité à confirmer l'exploit du match aller à l'Etihad Stadium (1-2), l'Olympique Lyonnais était sous pression au moment de recevoir Manchester City mardi soir. Avec une interrogation majeure avant ce rendez-vous : la titularisation ou non d'un Nabil Fekir sorti dès la pause contre l'AS Saint-Etienne vendredi (1-0). Finalement, Lyon pouvait compter sur son capitaine et Bruno Genesio titularisait également Maxwel Cornet et Memphis Depay dans un 3-4-3, laissant Lucas Tousart sur le banc et Moussa Dembélé en tribunes. Des choix offensifs pour répondre à un objectif qui devait évidemment trotter dans toutes les têtes rhodaniennes : s'offrir un deuxième succès contre l'ogre mancunien pour s'assurer la qualification en huitièmes de finale. 

L'OL séduisant mais maladroit en première période

En première période, les Lyonnais remettent les mêmes ingrédients qu'au match aller : un pressing cohérent par séquences, un bloc très compact malgré un schéma différent, et des séquences de possession très convaincantes. Dans l'entrejeu, Aouar et Ndombele prennent des risques et cassent les lignes. Cornet, lui, pose beaucoup de problèmes à une défense également organisée à trois par sa grande disponibilité et ses appels tranchants. C'est d'ailleurs du gaucher que vient la première énorme occasion lyonnaise, quand, servi à droite après un mouvement de qualité, il adresse un centre parfait à Depay, qui se rate à bout portant au second poteau (13e). Sur le contre, Mahrez oblige Lopes à réaliser sa première parade. Le match est lancé.

Mais ce sont bien les locaux qui se montrent les plus dangereux dans ce premier acte de grande qualité. Depay, encore lui, manque de peu le cadre sur coup franc (25e). Cornet, de son côté, manque à son tour une énorme occasion en ratant son contrôle devant le but suite à un centre de Mendy (29e). L'Ivoirien, élément offensif le plus en vue durant les 45 premières minutes, joue ensuite de malchance quand sa reprise de volée acrobatique heurte la barre transversale d'Ederson (43e). Les hommes de Pep Guardiola sont clairement bousculés et ne se créent pas d'occasions très franches alors que Lopes est attentif devant son but (43e) ou sur sa ligne (45e). 

Cornet était intenable mais l'OL a encore craqué 

A la reprise, les Citizens augmentent la cadence dans l'intensité et se font plus pressants dans les 30 derniers mètres. Le centre fuyant de Sterling (51e) fait passer un gros frisson dans le Groupama Stadium et l'OL semble commencer à marquer le pas physiquement. Et pourtant, c'est dans ce qui ressemble à leur premier temps faible que les hommes de Bruno Genesio font la différence, sur un éclair de génie de Cornet. Après un excellent travail de Ndombele, l'OL joue rapidement son coup franc au milieu de terrain. Depay renverse pour l'Ivoirien, qui profite d'un contrôle manqué de Fekir puis de l'appel de son capitaine pour rentrer sur son pied gauche et trouver la lucarne opposée des 20 mètres (55e). City n'a alors plus le choix et réagit rapidement en se montrant de plus en plus menaçant. Il faut d'ailleurs une superbe parade de Lopes sur sa ligne pour que la tête d'Agüero ne remette pas les deux équipes à égalité presque instantanément (58e). 

Mais la pression est trop forte et les Gones finissent logiquement par craquer quand Laporte reprend de la tête un coup franc de Sterling dévié par Silva (62e). Sur l'engagement, Fekir et Depay font preuve de suffisance et Sané est à quelques centimètres de doubler la mise (63e). Les Rhodaniens souffrent mais n'abdiquent pas et tentent de faire mal sur quelques contres. Fekir est un peu trop juste physiquement pour inquiéter davantage Ederson (69e), et Cornet est contré in extremis (76e), alors que les espaces sont de plus en plus grands des deux côtés. L'Ivoirien profite ainsi de l'un d'eux pour ajuster Ederson sur une ouverture de Depay et s'offrir un doublé (81e). Mais les Mancuniens ne sont pas décidés à lâcher et Agüero égalise encore de la tête pour les siens, sur un corner de Mahrez (83e). De quoi frustrer des Lyonnais encore une fois très convaincants dans un grand match. Sans le but de Donetsk à Hoffenheim dans les derniers instants (2-3), la soirée aurait été très bonne pour Fekir et les siens. Mails ils devront éviter la défaite en Ukraine lors de la dernière journée pour se qualifier pour les huitièmes de finale.

LES NOTES

OL : A.Lopes (7) - Denayer (6), Marcelo (6), Marçal (5,5) - Rafael (6,5), Ndombele (7), Aouar (7), F.Mendy (6,5) - Fekir (C) (5) - Depay (6), Cornet (8).

Man City : Ederson (5) - Walker (5,5), Stones (6), Laporte (6,5), Zinchenko (5) - Mahrez (6,5), Fernandinho (6), D.Silva (C) (6) - Sterling (6), Agüero (6,5), Sané (6).

OL Manchester City 5e journée LDC