PSG

Edinson Cavani commence à s'interroger...

Cavani se sent délaissé

Sur le banc face à Bordeaux dimanche, Edinson Cavani devrait retrouver la pointe de l'attaque parisienne face à Strasbourg ce mercredi. Pour autant, l'Uruguayen n'est pas aussi heureux que d'ordinaire ces dernières semaines, la faute à un statut de moins en moins gros dans l'effectif. 

Plus aussi utile qu'auparavant, Edinson Cavani connait quelques jours difficiles ces dernières semaines au sein du Paris Saint-Germain. Entré en cours de jeu face au Napoli, remplacé à Liverpool au bout de 60 minutes, ou installé sur le banc durant tout le match à Bordeaux, El Matador compte simplement 14 apparitions toutes compétitions confondues, pour 10 buts et 4 passes décisives. Si le bilan statistique est plutôt bon, l'Uruguayen galère à se montrer présent dans les phases de jeu, et sa relation technique avec Neymar et Mbappé n'évolue pas dans le bon sens.

Dans son édition du jour, L'Équipe s'attarde sur la situation de Cavani chez les Rouge-et-Bleu : "le malaise Cavani". En privé, le meilleur buteur de l'histoire du club "regrette de ne pas être mieux considéré", en comparaison à Kylian Mbappé ou Neymar. El Matador se demande aussi pourquoi son temps de jeu diminue cette saison, alors qu'il a raté la pré-saison en raison d'une blessure au mollet survenue face au Portugal à la Coupe du Monde. Aujourd'hui, Cavani se dit apte à 100% afin d'enchainer les matchs. Un autre facteur s'ajouterait aussi : le fait qu'il ne fasse pas partie du clan des Brésiliens (Neymar, Marquinhos, Thiago Silva, Dani Alves), qui dirige le vestiaire. Un sentiment qui serait aussi partagé par Adrien Rabiot depuis sa mise à l'écart du XI pour le match à Marseille. 

À 18 mois de la fin de son contrat, El Matador sent bien qu'il est moins influent qu'avant au sein du groupe et que son statut s'effrite. Mais forcément, sa situation risque de faire débat si il ne retrouve pas, rapidement, une place de titulaire indiscutable. Alors qu'il a confié très récemment son envie d'aller jusqu'au bout de son contrat, un faible temps de jeu le poussera-t-il à changer ses plans ? Quoi qu'il en soit, Cavani attendrait avec impatience les matchs du printemps afin de voir un peu plus clair sur le projet parisien et son avenir.