LDC par

Dacourt prévient le PSG avant Belgrade : "le Marakana, c'est l'enfer"

Commentaire(s)
"Le Marakana, c'est l'enfer"

Il suffit d'un nul. Alors que le PSG est allé chercher une victoire primordiale contre Liverpool (2-1), il s'agit désormais de transformer l'essai, à Belgrade, contre l'Etoile Rouge. Un nul, une formalité pour un Paris Saint-Germain large vainqueur (6-1) à l'aller... sauf que. Sauf que les Serbes sont invaincus depuis 32 matches à domicile. Liverpool y a perdu, Naples fait partie des cinq seules équipes à avoir pris un point au Marakana lors des 32 dernières rencontres. Justement, le Rajko Mitić, surnommé le Marakana aura son rôle à jouer.

Olivier Dacourt, consultant du Canal Football Club, s'y était déplacé avec la Roma... "On avait perdu". Sur le plateau du CFC, l'ancien milieu de terrain semble encore déstabilisé par l'ambiance qui régnait dans l'enceinte belgradoise. "C'est l'enfer et en même temps c'est un peu hostile comme atmosphère. Moi, j'avais pas l'habitude de voir des militaires... Le tunnel est long, le stade est vieux. Regardez les images, regardez ce tunnel. Il est long, t'as l'impression d'aller à la guerre. C'est pas la guerre, le foot. Tu te dis, "ah, je suis pas tranquille". Et ça n'a pas l'air d'avoir changé avec le temps."

PSG Etoile Rouge de Belgrade 6e journée LDC