OM

Rudi Garcia réagit à la fronde du Vélodrome

Rudi Garcia a été visé par les chants du Vélodrome hier soir.

Des "Garcia démission" sont tombés des tribunes du Vélodrome, pourtant peu garnies, hier soir face à l'Apollon Limassol (1-3). Avec trois défaites sur les quatre derniers matchs et une élimination précoce de la Ligue Europa, l'entraîneur Marseillais est dans le viseur des supporters.

Après la rencontre, il a été invité à réagir à ce qu'il a pu entendre depuis son banc de touche, entre les appels à la démission et aussi certaines insultes déplacées. "Moi je continue à donner le meilleur avec mon staff et mon équipe", a-t-il assuré. "Il n'y a pas de raisons qu'on n'atteigne pas nos objectifs. Il faut regarder de l'avant, on a deux matches à gagner avant la trêve, il faut gagner contre Strasbourg et se qualifier (mercredi en coupe de la Ligue, ndlr), ça va tourner, il faut travailler et les joueurs travaillent."