France par

Deschamps en remet une couche sur Rabiot

Commentaire(s)
Deschamps remet Rabiot en place

"La vie continue." Comme à chacune de ses interviews, Didier Deschamps doit faire face à la question Rabiot. "Ce n’est pas une chose agréable", confirme le sélectionneur des Bleus, touché par la décision du milieu de terrain de refuser sa place de réserviste. "Ça peut être surprenant mais c’est surtout gênant et embêtant pour lui." Depuis, la France a ramené la coupe à la maison, et le temps a passé. De quoi pardonner le Parisien ? "Ce n’est pas une question de pardon, mais une question de compétitivité et de concurrence. J’ai pris d’autres joueurs qui ont fait ce qu’il fallait faire. Et entre temps, j’en ai appelé d’autres qui ont répondu aussi à mes attentes."

Conséquence, alors que le joueur de 23 ans se mure toujours dans le silence concernant sa sélection, son retour semble lointain... sauf surprise dans deux mois ? "Sa situation actuelle sera-t-elle la même dans deux mois au PSG ? Ce n’est pas la même qu’il y a trois mois. Ce n’est pas une question de pardonner ou de punir, mais une question de concurrence. Et il y en a beaucoup." Victime de son mauvais choix et de la concurrence, Adrien Rabiot semble barré en Bleu. "Ce n’est pas pour en faire un cas particulier même si c’est une grosse erreur. Il n’aurait pas dû faire ça. Pour lui et vis-à-vis de ses partenaires et des autres joueurs. Il est jeune, j’espère que cela lui servira de leçon."

PSG Rabiot deschamps France