Supercoupe d'Italie

L'Italie au coeur d'une polémique discriminatoire

La Supercoupe d'Italie, qui opposera l'AC Milan à la Juventus, fait polémique

Le 16 janvier prochain se déroulera à Djeddah, en Arabie Saoudite, la Supercoupe d'Italie entre la Juventus et le Milan AC. Ce mercredi, la ligue de football italienne a révélé les conditions de ventes des billets pour assister à cette rencontre. Des conditions entachées d'une discrimination indéniable. En effet, il est spécifié que les supportrices italiennes qui veulent assister au match seront placées dans une tribune spécifique dédiée aux familles et par conséquent, devront obligatoirement être en présence d'hommes.

Une révélation qui scandalise l'Italie et la classe politique, en témoignent les propos du Ministre de l'Intérieur et patron de la Ligue, Matteo Salvini (extrême droite) : "Que la Supercoupe d'Italie se joue dans un pays islamique où les femmes ne peuvent aller au stade si elles ne sont pas accompagnées par des hommes est triste et dégoûtant : moi, ce match je ne le regarderai pas". Dans un communiqué, le secrétaire d'Etat à la parité, Vincenzo Spadafora, a lui aussi exprimé sa profonde opposition à ces conditions : "Il est inadmissible que le football italien fasse semblant de ne pas voir cette discrimination évidente". Et ce n'est pas la tentative d'apaisement du président de la Ligue de football Gaetano Micciche qui devrait étouffer cette histoire : "On se rappellera dans l'Histoire de notre Supercoupe comme la première compétition internationale à laquelle les Saoudiennes auront pu assister dans un stade."

JUVENTUS AC MILAN SUPERCOUPE D'ITALIE