CDF par

Montpellier et Nîmes passent à la trappe, Amiens et Guingamp assurent

Commentaire(s)
Le MHSC quitte la Coupe de France dès son entrée en lice.

Le Nîmes Olympique et le Montpellier Hérault Sport Club sont les deuxième et troisième clubs de Ligue 1 à prendre la porte en Coupe de France. En 32èmes de finale de la compétition, le club gardois est tombé sur la pelouse de Lyon-Duchère (3-0), tandis que le MHSC a craqué face à l'Entente Sannois Saint-Gratien (1-0). Ça passe en revanche pour l'Amiens SC et l'En Avant Guingamp, respectivement tombeurs de Valenciennes (1-0) et du Stade Pontivyen (2-4).

Décidément, ces 32èmes de finale de la Coupe de France démarrent fort, et les formations de Ligue 1 ne sont pas à la fête. Après Angers, battu à Viry-Châtillon (1-0), les Crocodiles du Nîmes Olympique sont également déjà dehors. Les protégés de Bernard Blaquart ont subi la loi d'une étonnante formation de Lyon-Duchère, souveraine sur ses terres rhodaniennes (3-0). Rapidement menés suite à un but précoce inscrit par Mendes (13ème), les Crocos ont passé leur partie à courir après le score. En vain... Les pensionnaires du National 1 ont même corsé l'addition en fin de match pour s'offrir un succès de prestige et une qualification méritée pour la suite de la compétition.

En déplacement à Sannois Saint-Gratien, le Montpellier Hérault Sport Club n'a pas montré grand chose et sort également de la compétition par une toute petite porte. Quinzième de National, l'ESSG a arraché sa qualification pour les seizièmes dans les ultimes secondes de la rencontre. Rayan Souici, prêté par l'AS Saint-Etienne, est le héros du jour avec son but salvateur marqué au bout du bout du temps additionnel (90ème+3). Dans son antre du Roudourou, l'En Avant Guingamp a, lui, dû s'employer pour venir à bout d'un coriace Stade Pontivyen (2-4). Rapidement menés (6ème), les hommes de Jocelyn Gourvennec ont recollé par l'intermédiaire de Marcus Thuram (15ème) puis sont passés en tête sur une réalisation du revenant, Alexandre Mendy (18ème). Mais le club de National 3, poussé par de nombreux supporters, est parvenu à revenir peu après la pause, sur un penalty (54ème).

Finalement, après l'heure de jeu, les Rouge-et-Noir ont passé la vitesse supérieure pour faire respecter la hiérarchie. Auteur d'un doublé (64ème, 67ème), Yeni Ngbakoto a logiquement envoyé les siens en seizièmes. L'Amiens SC, de son côté, a disposé de Valenciennes à la Licorne (1-0). Face au VAFC (Ligue 2), les Picards s'en sont remis à un unique but inscrit par Cheick Timite, après le repos (49ème). Dans les autres résultats des matches de 15 heures, les Chamois Niortais (Ligue 2) ont été surpris et renversés sur le terrain de Bergerac (2-1), pensionnaire de National 2. L'AS Nancy-Lorraine, quant à elle, a fait le travail en Haute-Loire. Sur la pelouse du Puy, autre club de National 2, les pensionnaires du Stade Marcel-Picot ont assuré l'essentiel (0-1), se qualifiant sur une réalisation marquée peu après le quart d'heure de jeu par Wilfried Moimbé (16ème).

LES RÉSULTATS DES MATCHES DE 15 HEURES

MHSC EAG Nîmes Amiens 32es CDF