L1 par

Nantes prend le dessus sur Montpellier (analyse et notes)

Commentaire(s)
À l'image de Kara Mbodji sur Delort, Nantes a pris le meilleur sur Montpellier.

Malgré une supériorité numérique pendant plus d'une heure, le FC Nantes a eu du mal à se défaire de Montpellier, mais a fini par prendre le dessus en deuxième période. Les Canaris s'éloignent de la zone rouge, tandis que le MHSC rate l'occasion de remonter sur le podium.

Ligue 1 - 18ème journée
FC Nantes - Montpellier HSC : 2-0 (0-0)
But : Waris (62ème) et Pallois (81ème) pour Nantes.

LE FAIT DU MATCH

Le carton rouge de Gaëtan Laborde. Pour un pied un peu trop haut sur Diego Carlos (20ème), l'ancien Bordelais a laissé ses partenaires à dix pendant plus d'une heure. Michel Der Zakarian s'est réorganisé en faisant redescendre Junior Sambia au milieu, pour former un 3-5-1 qui a plutôt bien tenu jusqu'à l'heure de jeu même après le passage à trois attaquants du FCN quand Limbombé a remplacé Kara Mbodji. C'est sur un contre, puis sur un corner mal dégagé, que les Canaris ont fini par trouver la faille (voir plus bas). Après avoir concédé l'ouverture du score, les Montpelliérains auraient même pu faire l'exploit d'égaliser en infériorité numérique, si Andy Delort n'avait pas manqué de justesse sur une tête au deuxième poteau (72ème).

LES BUTS

1-0 (62ème) : suite à un corner mal frappé par Sambia, un contre nantais part à cent à l'heure avec Sala, Limbombé puis Rongier. Le capitaine des Canaris, qui profite d'un appel en profondeur pour repiquer dans l'axe, adresse une transversale en direction de Majeed Waris que Daniel Congré ne parvient pas à dévier. L'attaquant ghanéen contrôle dans la surface et glisse le ballon sous les jambes de Benjamin Lecomte, battu.

2-0 (81ème) : sur un corner de Lucas Lima, Sala s'élève plus haut que Congré et remise le ballon dans l'axe. Petar Skuletic gêne la sortie de Benjamin Lecomte, dont le dégagement atterrit directement sur la tête de Nicolas Pallois, seul au deuxième poteau. Nantes scelle sa victoire !

L'HOMME DU MATCH

Diego Carlos : au-delà d'avoir provoqué l'exclusion de Laborde, en essuyant une semelle dangereuse de l'attaquant Montpelliérain, le défenseur brésilien a réalisé plusieurs interventions décisives (9 dégagements, 1 interception, 1 tacle). Son excellent match atteste de la difficulté des hommes de Vahid Halilhodzic à asseoir leur domination malgré leur supériorité numérique.

LES NOTES

Nantes : Tatarusanu (5) - Kara Mbodji (6), D.Carlos (7), Pallois (7) - Kwateng (5), A.Touré (6), Girotto (5), Rongier (7), L.Lima (5) - Sala (6), Waris (6).

Montpellier : Lecomte (5) - P.Mendes (4), Hilton (5), Congré (4) - Aguilar (6), Le Tallec (5), Skhiri (6), Sambia (5) - Laborde (non noté), Delort (6).

LES CONSÉQUENCES

Ça va mieux pour les Canaris. Avec un matelas de seulement quatre points sur la zone rouge avant le coup d'envoi, le FC Nantes a profité de ce match en retard pour se donner de l'air et même recoller au top 10, qui n'est plus qu'à trois longueurs. Montpellier, de son côté, rate une belle occasion de remonter sur le podium et reste en embuscade, à la quatrième place. Irrésistible jusqu'au début de l'hiver, la formation de Michel Der Zakarian en est à quatre matchs d'affilée sans victoire toutes compétitions confondues (un nul pour trois défaites).

Nantes Waris MHSC 18e journée L1
9 photos : Matchs : Nantes 2 - 0 Montpellier