Nice par

Jean-Pierre Rivère et Julien Fournier annoncent leur départ !

Commentaire(s)
Jean-Pierre Rivère annonce son départ de l'OGC Nice.

Dirigeants de l'OGC Nice depuis plus de sept ans, Jean-Pierre Rivère et Julien Fournier vont quitter le club à l'issue de la saison.

Coup de tonnerre à Nice ! Ce vendredi après-midi, à la veille de la réception de Bordeaux, Jean-Pierre Rivère et Julien Fournier ont annoncé leur départ de l'OGCN lors d'une conférence de presse exceptionnelle. Les deux hommes forts du club azuréen (respectivement président et directeur général) n'ont pas hésité à expliciter les raisons de leur décision : des désaccords profonds avec les actionnaires sino-américains. "On a des petites tensions avec nos actionnaires. C'est un secret de polichinelle", a dévoilé Rivère. "Ces tensions s'accentuent en période de mercato. Le mercato d'été a laissé des traces. Au fur et à mesure du temps, la fluidité n'est plus là. Et les divergences d'opinion sont là."

Rivère et Fournier, qui nient être entrés en "conflit" avec leurs actionnaires, ne comptent pas claquer la porte du jour au lendemain. "C'est de notre responsabilité que les choses se passent en douceur", a indiqué le futur-ex directeur général. "On a un devoir de transparence, de clarté. C'est le moment d'accélérer l'arrivée de nouveaux dirigeants. On sera à la disposition du ou des nouveaux dirigeants", a abondé Rivère dans des propos retranscrits par Nice-Matin. "Notre rôle sera d'accompagner cette transition. On s'arrêtera quand le besoin se fera sentir."

Rivère va vendre ses parts

Arrivés en 2011, Rivère et Fournier ont négocié avec brio l'entrée des Aiglons dans une nouvelle ère, avec l'installation dans son nouveau stade de l'Allianz Riviera en septembre 2013. Grâce aux projets menés par Claude Puel (2012-2016), puis Lucien Favre (2016-2018), qu'ils ont recrutés, l'OGC Nice a fait son retour sur la scène européenne et s'est imposé comme l'un des clubs français les plus réguliers des dernières saisons, permettant ainsi d'accroître son attractivité sur le marché des transferts avec des recrutements bien sentis (Ben Arfa, Balotelli, Belhanda, Dante...), mais aussi auprès des investisseurs chinois et américains qui ont fait leur entrée dans le capital en 2016.

Le départ de Rivère, qui sera effectif avant la fin de la saison, pose aussi la question de la redistribution de ses parts, lui qui possède encore 20% du club (une petite partie appartient à Julien Fournier). "La recherche d'investisseurs est en cours", a-t-il indiqué. "Ils (les autres actionnaires, ndlr) sont ouverts à une entrée de nouveaux investisseurs. On a considéré que le temps était venu. Nous avons passé un accord avec l'actionnaire pour vendre à terme nos parts." Une page va se tourner à Nice...

Nice OGCN Jean-Pierre Rivère Julien Fournier