Nantes par

Vahid Halilhodzic n'a pas l'intention de partir mais...

Commentaire(s)
Visiblement touché, Vahid Halilhodzic a affirmé qu’il ne quittait pas le FC Nantes.

Non, Vahid Halilhodzic (66 ans) ne quittera pas le banc de touche du Football Club de Nantes. Tout du moins pour l'instant... C'est, en tout cas, ce que le principal intéressé a affirmé ce vendredi après-midi dans une conférence de presse animée.

L'année 2019 avait pourtant bien débuté pour les Canaris... Mais la vérité d'un jour n'est évidemment pas celle du lendemain. Sur une série de deux revers consécutifs en Ligue 1 (Ndlr, les deux sur le score de 1-0), le club des bords de l'Erdre doit en plus composer avec le départ pour le Pays de Galles et Cardiff City de sa principale arme offensive, Emiliano Sala. Des données qui pèsent sur le moral de Vahid Halilhodzic, déçu par "beaucoup de choses ces derniers temps", "un peu résigné", mais qui assure toutefois n'avoir "jamais parlé de partir".

"Je dois garder mes états d'âme pour moi. Il y a match dimanche, on est dans une situation compliquée. On a perdu deux joueurs. Qu'est-ce qui va se passer ? Le temps le dira. Il peut se passer beaucoup de choses, pour l'instant je dois préparer le match. Normalement, je serai sur le banc à Angers", a-t-il affirmé devant les médias, dans des propos rapportés par Ouest-France, et de poursuivre : "Il faut avoir le coeur assez costaud, l'équipe et le groupe ont besoin de moi. Il faut mettre de côté mes sentiments. Il ne faut pas que je sois égoïste."

Arrivé le 2 octobre 2018 sur le banc de touche des Jaune-et-Vert, l'entraîneur bosnien a disputé, pour l'instant, quinze matchs à la tête des Canaris pour sept victoires, six défaites et deux nuls. Un bilan teinté de positif qui pousse le technicien à ne pas quitter le navire dans ces premiers moments difficiles, même si l'envie de s'en aller semble clairement présente dans son esprit : "C'est un moment crucial pour l'équipe. Je ne dois pas craquer en premier", a-t-il rappelé, et de nuancer rapidement : "Je suis un entraîneur libre. Si ça ne va pas, je peux me permettre de partir..." Waldermar Kita est prévenu !

Nantes Halilhodzic