ASSE par

La tension est montée dans le vestiaire stéphanois

Commentaire(s)
Loïc Perrin n'avait pas ravalé sa colère en rentrant au vestiaire.

Jean-Louis Gasset va avoir du travail cette semaine. Plus que ses qualités de technicien, l'ancien adjoint de Laurent Blanc va devoir user de son vécu pour trouver des ressorts psychologiques et remobiliser une équipe meurtrie par sa défaite sur le fil dans le derby, dimanche soir face à Lyon (1-2). L'entraîneur des Verts, qui a parlé de "K.O" au coup de sifflet final, a pu s'apercevoir en rejoignant les vestiaires que ses joueurs ont été profondément marqués par ce revers du voisin lyonnais. La tension serait même montée d'un cran chez certains, comme le rapporte L'Equipe dans son édition du jour.

Loïc Perrin, d'habitude si mesuré, aurait ouvertement reproché à son gardien Stéphane Ruffier d'avoir voulu relancer à la main sur la dernière action menant au but du 1-2 de Moussa Dembélé. Le capitaine Stéphanois était déjà apparu agacé, lors de son interview à chaud après le match, en pointant du doigt la naïveté de son équipe, qui n'avait "pas le droit de perdre un derby comme ça". Ses reproches visaient donc vraisemblablement son gardien de but. En outre, Loïs Diony aurait longtemps ruminé son action face à Anthony Lopes, en voulant à Rémy Cabella de l'avoir devancé pour tenter lui-même sa chance devant le portier Lyonnais, sans succès. Les Verts, qui reçoivent Dijon en Coupe de France ce mercredi, vont devoir se remettre les têtes à l'endroit.

ASSE Perrin Cabella Ruffier Diony 21e journée L1