TFC

Max-Alain Gradel évoque une "psychose" collective à domicile

Toulouse a fait match nul face à Reims ce dimanche.

Ce dimanche après-midi, Toulouse a arraché un point sur sa pelouse face à Reims, grâce à son capitaine Max-Alain Gradel (1-1). A l'issue du match, l'international ivoirien a fait part de sa déception après le partage des points avec les Rémois : "Je suis malheureux. Nous n’avons pas pris les trois points, alors que nous avions à coeur de gagner… Nous ne pouvons pas nous contenter de ce point, c'est insuffisant. Nous voulions jouer haut dès le départ mais nous n'avons pas su le faire, je ne sais pas pourquoi. Même si c’est bien de revenir au score, on est déçus."

Selon lui, les Toulousains sont paralysés par la pression lorsqu'ils pénètrent sur la pelouse du Stadium, leur pelouse, sur laquelle ils n'ont plus gagné en Ligue 1 depuis le 25 août dernier face à Nîmes. "Pour gagner un match de Ligue 1, il faut faire plus que ça. Je commence à croire qu’il y a une psychose qui pèse sur l’équipe à domicile. Ça fait trop longtemps que nous n'avons pas gagné à domicile. Il faut éviter d’en parler et ne pas y penser. À chaque fois qu’on le répète, ça met une pression supplémentaire sur l’équipe. Il faut se vider la tête et penser à autre chose". Le week-end prochain, le TFC se rendra chez son voisin girondin pour le derby de la Garonne.

24E JOURNéE L1